Luis Alvarez (peintre)

Luis Alvarez est un artiste peintre et dessinateur espagnol né Luis Álvarez León le à Assilah (Maroc), alors sous protectorat espagnol. Il vécut successivement à Larache et à Tanger, à Paris de 1951 à 1955, à Villeneuve-lès-Avignon de 1955 à 1982, enfin à La Capelle-et-Masmolène jusqu'en 1997 (date de son décès à Avignon). Il est inhumé à Masmolène (Gard).

Pour les articles homonymes, voir Alvarez.
Luis Alvarez
Naissance
Décès

Avignon, Vaucluse
Nom de naissance
Luis Álvarez León
Nationalité
Espagnole
Activité
Formation
Enfant
Jean-Baptiste Ducastel, photographe

Biographie

Après avoir vécu à Larache et à Tanger, Luis Alvarez arrive en 1951 à Paris où il est élève de l'École du Louvre et travaille à des décors pour la firme Paramount. Il s'installe en 1955 à Villeneuve-lès-Avignon - où l'on continuera de le définir comme « une personnalité très attachante, très cultivée, tantôt espiègle tantôt sombre, exubérante ou pudique »[1] - où il vit dans l'ancienne église Saint-Pons - devenue aujourd'hui la médiathèque Saint-Pons - y réalisant des fresques murales aujourd'hui conservées par la ville. Parallèlement à une peinture où l'on relève « à la fois classicisme et modernité »[2], il crée des décors pour le Festival d'Avignon. Il participe régulièrement au Salon des artistes de Villeneuvre-lès-Avignon, notamment aux côtés de Michel Bonnaud, puis est à partir de 1962 artiste permanent de la Galerie Philippe Ducastel à Avignon.

Luis Alvarez est le père du photographe Jean-Baptiste Ducastel (1970-)[3].

Expositions personnelles

  • Galerie Philippe Ducastel, Avignon, - .
  • Galerie B. Quellien, Avignon, 1974.
  • Alvarez - Vingt ans de peinture, Palais des papes, Avignon, .
  • Chapelle Saint-Ferréol, Tavel (Gard), mars-.
  • Château de Lascours, Laudun-l'Ardoise, .
  • Galerie Aktuaryus, Strasbourg, .
  • Hommage à Luis Alvarez - Dixième anniversaire de son décès, Tour Philippe-le-Bel, Villeneuve-lès-Avignon, juillet-[1].
  • Hommage à Luis Alvarez, médiathèque Pierre-Hébrard et espace Barbara, Laudun-L'Ardoise, [4],[2].

Expositions collectives

  • Chorégies d'Orange, 1962.
  • Dix ans de peinture (Pierre Ambrogiani, Luis Alvarez...), Salon de Noël, Bollène, .
  • Trentième Salon d'art du château de Montsauve (avec Pierre Cayol), Sauveterre (Gard), 1994.
  • Salon des artistes de Villeneuve-lès-Avignon, Rétrospective 1950-1970, septembre-.
  • Louis Bergerot, Luis Alvarez, Homéro Panagiotopoulos, Léopold Reynier, Galerie Emp Art-Réflexions, Nîmes, .

Réception critique

  • « Chacun de ses tableaux demeure pour nous, quel que soit son sujet, imaginaire ou, si l'on peut employer ce terme au sujet d'Alvarez, réaliste, que sa matière soit mince ou généreuse, éclatante ou crépusculaire, le générateur permanent de rêves et de méditations dans lequel notre œil et notre esprit sont et seront toujours assurés de trouver la joie, le stimulus ou le simple apaisement que leur refuse la vie quotidienne. » - Robert Allan[5]
  • « Il passe indifféremment d'une figuration multiforme à une abstraction nuagiste. Il peint aussi bien des natures mortes, dans la manière de Bernard Buffet, que des portraits, paysages, fleurs, et des nus très détaillés... Sa peinture aux tons fondus, austères, laisse transparaître une certaine mélancolie. » - Jacques Busse[6]

Prix et distinctions

  • Premier Prix de peinture de Villeneuve-lès-Avignon, 1961.
  • Premier prix de peinture des Chorégies d'Orange, 1962.
  • Médaille d'or du Salon d'art du château de Montsauve, 1994.

Hommages

  • Une voie touristique piétonne de Villeneuve-lès-Avignon porte le nom de promenade Luis-Alvarez.
  • Une salle du château de Lascours de Laudun-L'Ardoise porte le nom de salle Luis-Alvarez.

Musées et collections publiques

Références

  1. « Hommage à Luis Alvarez - Dixième anniversaire de son décès », Villeneuve-Mag, magazine municipal de Villeneuve-lès-Avignon, juillet 2007.
  2. « Exposition hommage à Luis Alvarez », Midi-Libre, 8 octobre 2016
  3. « Jean-Baptiste Ducastel », Chasseur d'images, n°386, août-septembre 2016.
  4. « Laudun-L'Ardoise : en octobre, hommage à Luis Alvarez », Midi-Libre, 27 septembre 2016
  5. Robert Allan, Alvarez, catalogue d'exposition de la Galerie Philippe Ducastel, Avignon, 1964.
  6. Dictionnaire Bénézit, Gründ, 1999, tome 1, page 247.

Bibliographie

  • Portail de la peinture
  • Portail du Gard
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.