Luis del Sol

Luis del Sol Cascajares (né le à Arcos de Jalón en Castille-et-León) est un joueur international de football espagnol, qui évoluait au poste de milieu de terrain, avant de devenir entraîneur.

Luis del Sol

Luis del Sol en 1962
Biographie
Nom Luis del Sol Cascajares
Nationalité Espagnol
Naissance
Lieu Arcos de Jalón (Espagne)
Taille 1,72 m (5 8)
Période pro. 19541973
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
1951-1953 Betis Séville
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1953-1959 Betis Séville40 (6)
1953-1954 Utrera?? (?)
1960-1962 Real Madrid55 (22)
1962-1970 Juventus300 (31)
1970-1972 AS Roma50 (4)
1972-1973 Betis Séville17 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1959 Espagne espoirs1 (0)
1957-1959 Espagne B3 (0)
1960-1966 Espagne16 (3)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
Carmona
Jerez Industrial
Betis Séville(jeunes)
1986-1987 Betis Séville
1990 Recreativo
2001 Betis Séville
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Ayant ciommencé sa carrière sur le côté gauche avant de basculer au centre, celui que l'on surnommait Siete Pulmones, Cepillito ou encore Postino[1] a en tout joué 112 matchs de Liga (pour 28 buts), ainsi que 278 matchs de Serie A (pour 24 buts).

Biographie

En tant que joueur

En club

Né dans le province de Soria (où son père travaillait comme machiniste pour la Renfe[2]), Luis grandit dans le sud de l'Espagne dans la ville de Séville en Andalousie (il partit y vivre à l'âge de deux mois). À quatorze ans, il commence à travailler pour l'Industria Subsidiaria de Aviación, avant d'entrer avec le centre de formation du Betis Séville.

Il commence sa carrière avec des clubs espagnols (Betis Séville, CD Utrera et Real Madrid CF qui l'achète 6 500 000 de pesetas[2]). Au Real, il arrive en 1960 à la fin du cycle victorieux de cinq coupes des clubs champions d'affilée du club (il remporte notamment celle de 1959-60).

del Sol sous le maillot scudettata de la Juventus en la saison 1967-68

En 1962, il débarque en Italie et signe au club de la Juventus (il devient alors le premier joueur espagnol de l'histoire du club de Turin), avec la lourde tâche de pallier le départ du Gallois John Charles.
Il joue son premier match en bianconero le lors d'un succès 5-2 sur Brescia en Coppa Italia, puis son premier match de Serie A cinq jours plus tard lors d'un nul 0-0 contre le Genoa[3]. Del Sol s'impose alors rapidement dans l'effectif et devient titulaire dès sa première saison avec le club piémontais (où il inscrit 9 buts).
À l'apogée de sa carrière, il reste une valeur sûre du football européen (terminant notamment dans le classement des meilleurs joueurs continentaux avec une 15e place au ballon d'or 1962[4]), et remporte en tout deux titres avec la Vieille Dame, un scudetto en 1966-67, et une coupe en 1964-65.
Après huit saisons en bianconero, Del Sol quitte le club turinois en 1970, avec qui il joua en tout 228 matchs pour 20 buts marqués en Serie A, ainsi que 300 matchs pour 31 buts marqués toutes compétitions confondues (il est à ce jour considéré comme un des 50 plus grands joueurs de l'histoire du club de la Juventus FC[5]).

Il rejoint ensuite le club de la capitale italienne de l'AS Rome (il est le capitaine de la Roma de 1970 à 1972), avant de retourner finir sa carrière dans son club formateur du Betis Séville.

Il remporte durant sa carrière une coupe intercontinentale ainsi qu'une C1 en 1960, et échoue deux fois en finale de compétitions européennes (la C1 en 1962 et la coupe des villes de foires en 1965).

En sélection

En tant que milieu de terrain, Luis del Sol est international espagnol à seize reprises[6] (19601966) pour trois buts. Il inscrit un but contre l'Angleterre, l'Argentine et un contre le Maroc, lors des éliminatoires de la coupe du monde 1962.

Il fait la coupe du monde 1962, jouant deux matchs sur trois, ratant le match contre le Brésil. L'Espagne est éliminée au premier tour.

Il fait partie des joueurs remportant le Championnat d'Europe de football 1964, mais il ne joue aucun match.

Comme en 1962, il joue deux des trois matchs de la coupe du monde 1966, ratant juste le match contre la RFA, et l'Espagne est une nouvelle fois éliminée au premier tour.

En tant qu'entraîneur

Il est entraîneur de petits clubs (Carmona et Jerez Industrial), puis entraîne les jeunes du Betis Séville, puis l'équipe première de 1986 à 1987 et en 2001. Entretemps, il dirige en 1990 le Recreativo Huelva. Il ne remporte aucun titre en tant qu'entraîneur.

Carrière

Statistiques individuelles[7]

En tant que joueur

 

En tant qu'entraîneur

Palmarès

En tant que joueur

En club

Betis Séville
 
Real Madrid
 
Juventus
 
AS Roma

En sélection

Espagne

En tant qu'entraîneur

Betis Séville

Notes et références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de l’Espagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.