Lyonnais (province)

Le Lyonnais est une ancienne province de France, qui correspond aujourd'hui au sud-est du département du Rhône et à une grande partie de la métropole de Lyon.

Pour les articles homonymes, voir Lyonnais.
Lyonnais
(frp) Liyonês
Le Lyonnais à la veille de la Révolution parmi les anciennes provinces de France découpées dans les frontières contemporaines[1].
Informations générales
Capitale Lyon
Langue Français, francoprovençal
Religion Christianisme (catholicisme)

Histoire

Le Lyonnais était lui-même subdivisé en trois provinces :

  • le Plat pays de Lyonnais, qui correspond aux monts du Lyonnais. L'adjectif plat ne désigne pas ici le relief, qui est de moyenne montagne, mais le fait que cette province n'était pas considérée comme privilégiée et était notamment assujettie à la taille ;
  • la ville de Lyon, non taillable ;
  • le Franc-Lyonnais, petite province non taillable, située au nord de Lyon, le long de la Saône.

Deux autres provinces formaient avec le Lyonnais le « gouvernement du Lyonnais » :

Entre 1754 et 1756, la province est durement éprouvée par les ravages de la bête du Lyonnais qui fait une trentaine de victimes.

Géographie

Le gouvernement général de Lyon au XVIIIe siècle avec les provinces du Lyonnais, du Forez et du Beaujolais et les communes et départements actuels.

La plus grande partie des Monts du Lyonnais est considéré en moyenne montagne .

Le point culminant des monts du Lyonnais est le Mont Boussuivre qui culmine à 1 004 mètres d'altitude .

Il est situé sur la commune de Violay (42) .

Paysage typique des monts du Lyonnais

Galerie

Notes et références

  1. Nouveau Petit Larousse, 1952.
  • Portail de la métropole de Lyon
  • Portail de l’histoire
  • Portail des régions et territoires de France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.