Médaille d'or royale pour l'architecture

La médaille d'or royale pour l'architecture (anglais Royal Gold Medal for architecture) est une distinction décernée annuellement par le Royal Institute of British Architects sous le patronage du monarque britannique, en reconnaissance de la contribution substantielle d'un individu ou d'un groupe à l'architecture internationale.

Histoire

Elle est décernée pour la première fois en 1848 à Charles Robert Cockerell et parmi ses lauréats se retrouvent nombre des architectes les plus connus des XIXe et XXe siècles, tels que Sir Giles Gilbert Scott (1925), Frank Lloyd Wright (1941) et Le Corbusier (1953). En 1992, l'ingénieur en construction irlandais Peter Rice[1] devient le second ingénieur à recevoir cette distinction ; le premier est Ove Arup en 1966. Une autre exception notable est la médaille décernée à la ville de Barcelone en 1999[2].

Le premier français à la recevoir est Jacques Ignace Hittorff en 1855.

Cette médaille récompense une œuvre dans son ensemble plutôt qu'un seul bâtiment ou un architecte alors médiatisé.

Liste des lauréats

Voici la liste des lauréats de 1848 à 2017[3] :

Notes et références

  1. The Late show Peter Rice. de Peter Rice, BBC-TV, 1992-1995. (OCLC 83622080)
  2. « The Royal Gold Medal 1999: the City of Barcelona » dans The Journal of Architecture, 4, n° 3 (1999): 229-244. (OCLC 89476226)
  3. (en) [PDF] Lauréats de la Royal Gold Medal de 1848 à 2008 sur architecture.com

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail des récompenses et distinctions
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.