Mémoire Seconde

Dans l’univers de fiction de Dune de Franck Herbert, la Mémoire Seconde est une capacité spéciale octroyée aux Révérendes Mères, à la suite de l'épreuve de « l'Agonie de l'épice ».

Description

La Mémoire Seconde donne accès à la mémoire de tous les ancêtres féminins de la Révérende Mère. Celle-ci peut communiquer avec cette mémoire, et recevoir des conseils ou des détails sur des événements passés, via ses persona (personnalités) contenues dans sa Mémoire Seconde spécifique. Ainsi, chaque Mémoire Seconde est différente selon chaque Révérende Mère.

Le seul homme à pouvoir supporter l’Agonie de l’épice et ainsi d’accéder à la mémoire seconde est le Kwisatz Haderach. Paul Atréides est supposé être ce Kwisatz Haderach. Parmi ses descendants, certains possèdent également cette capacité, dont ses enfants : son fils Léto II (l'Empereur Dieu ou le Tyran) et sa fille Ghanima, ou encore un autre descendant plus éloigné, le Bashar Miles Teg, mais qui se manifeste pour ce dernier sous une forme différente.

Cependant, la Mémoire Seconde peut avoir un côté néfaste : en effet, si la personne se laisse submerger par les « voix » de ces ancêtres contenues en elle, c’est la folie qui la guette. Cette folie est nommée l'« Abomination » par le Bene Gesserit, et constitue l’un des plus grands dangers pour les Sœurs faisant appel à la Mémoire Seconde. Ainsi, la Révérende Mère Anirul, femme de l’Empereur Shaddam IV, en sera atteinte, de même qu'Alia Atréides, la sœur de Paul Atréides.

L'Abomination conduira Alia, « pré-née » (éveillée à la conscience par la cérémonie de l'Agonie de l'épice alors qu'elle n'était encore qu'un fœtus dans le ventre de sa mère, la Révérende Mère du Bene Gesserit Dame Jessica), à imposer une dictature religieuse, du fait des mauvais conseils prodigués par la présence dans son esprit de la mémoire du Baron Vladimir Harkonnen, son grand-père (contrairement aux Révérendes Mères, l'Abomination a aussi accès à la mémoire de ses ancêtres masculins).

Voir aussi

  • Portail de la science-fiction
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.