Métro de Saint-Pétersbourg

Le métro de Saint-Pétersbourg (en russe Петербу́ргский метрополите́н) est le système de transport en commun de la ville Saint-Pétersbourg en Russie. Ce métro présente des caractéristiques typiques des métros de l'ancienne Union soviétique : décoration, aspect monumental. À cause de la géologie du sous-sol de la ville, le métro de Saint-Pétersbourg circule à très grande profondeur (80 mètres). Le métro transporte quotidiennement 3,43 millions de passagers.

Pour les articles homonymes, voir Métro.

Métro de Saint-Pétersbourg


Station Avtovo sur la Ligne 1

Situation Saint-Pétersbourg et l'oblast de Leningrad
Type Métro
Entrée en service 1955
Longueur du réseau 124,8 km
Lignes 5
Stations 72
Fréquentation 829,8 millions (2007) soit 2,02 millions de voyageurs par jour
Propriétaire GOuP Peterbourgski Metropoliten
Vitesse moyenne 25−35 km/h
Vitesse maximale 45−60 km/h
Lignes du réseau     
Réseaux connexes Tramway de Saint-Pétersbourg
Trolleybus de Saint-Pétersbourg

Historique

La longue descente vers la station Nevski prospekt

Les premiers plans pour la construction d'un métro à Saint-Pétersbourg existent depuis 1889 mais la construction souterraine à Saint-Pétersbourg s'est avérée difficile à cause des rivières souterraines et des cavités. Les guerres et les révolutions gelèrent à plusieurs reprises le projet.

L'histoire du réseau remonte à 1940 lorsque débuta la construction d'une ligne reliant entre elles toutes les gares ferroviaires terminus. La ligne fut inaugurée en 1955 entre la gare de Moscou et la zone industrielle de Kirovskiy située au Sud Ouest. Les premières stations furent les plus belles de tout le réseau. Les années suivantes le réseau connut de nombreux développements et devint le second réseau de Russie.

Réseau

Le réseau comporte 5 lignes, 69 stations pour un total de 118,6 km de voies. La plupart des stations sont situées à grande profondeur. Toutefois, trois stations sont à faible profondeur et trois autres sont en surface.

La station Plochtchad Vosstania
NuméroLigneDate d’ouvertureLongueurNombre de stations
Ligne 1
(Kirovsko-Vyborgskaïa)
195529,7 km19
Ligne 2
(Moskovsko-Petrogradskaïa)
196130,1 km18
Ligne 3
(Nevsko-Vassileostrovskaïa)
196727,6 km12
Ligne 4
(Pravoberejnaïa)
198511,2 km8
Ligne 5
(Frounzensko-Primorskaïa)
200826,2 km15
Total: 124,8 km72

Le design des stations a plusieurs fois évolué. Les premières stations étaient à « pylône ». À partir des années 1960 un nouveau design appelé « ascenseur horizontal » devint populaire mais il ne réussit pas à s'imposer et à compter du milieu des années 1970, les stations de type « chambre forte » devinrent les plus nombreuses.

Le métro de Saint-Pétersbourg est le seul métro de l'ancienne Union soviétique à desservir une zone située à l'extérieur des limites de la ville (station Devyatkino, dans l'oblast de Leningrad).

Fonctionnement

Le métro fonctionne de 6 h du matin à 1 h. Aux heures de pointe, il y a 1 métro toutes les 100 secondes environ. Certaines stations sont équipées de portes métalliques le long du quai qui ne s'ouvrent que lorsque la rame arrive.

Matériel

Le métro est desservi par 1403 voitures qui forment 188 rames. Le réseau comporte 5 dépôts.

Projets

Station Sportivnaïa décorée sur un thème de la Grèce antique

Il est prévu que le métro s'agrandisse considérablement au cours du demi-siècle à venir. Une ligne circulaire devrait être construite ainsi que d'autres lignes radiales passant par le centre-ville. La ligne 4 devrait également s'étendre vers le nord-ouest sous le golfe de Finlande.[réf. nécessaire]

Accident

Le , une explosion dans le tunnel entre les stations Sennaïa plochtchad et Tekhnologuitcheski institout sur la ligne 2, fait une dizaine de morts[1].

Depuis cet événement, toutes les stations ont été équipés de portiques de détection et de scanners à rayons X pour les bagages afin d'améliorer la sécurité[2].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du chemin de fer
  • Portail des transports en commun
  • Portail de Saint-Pétersbourg
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.