Machine Intelligence Research Institute

Le Machine Intelligence Research Institute, ou MIRI (anciennement Singularity Institute for Artificial Intelligence ou SIAI, l'Institut a changé de nom en 2013 pour ne pas être confondu avec la Singularity University) est une association à but non lucratif fondée en 2000 spécialisée dans l'intelligence artificielle, dont le but est de faire connaître les dangers et intérêts potentiels que l'intelligence artificielle pourra apporter dans le futur. L'organisation s'inspire fortement des idées avancées par le concept de la singularité technologique, qui - selon les prédictions - devrait suivre l'arrivée d'une forme d'intelligence artificielle avancée. Selon eux, les risques potentiels apportés par un tel concept nécessiterait des recherches approfondies et une forme de prévention afin de limiter toute forme de danger pour l'humanité[1],[2]. Le Singularity Institute épouse les idées du modèle AI amicale créé par son codirigeant Eliezer Yudkowsky en tant que solution potentielle à ce genre de problèmes[3].

Machine Intelligence Research Institute
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Siège social
Pays
Organisation
Fondateur
Site web
Identifiants
IRS

Luke Muehlhauser[4] est le directeur exécutif. Ray Kurzweil, auteur, ingénieur, chercheur, et futurologue, a été directeur de l'institut entre 2007 et 2010[5]. L'institut possède un conseil général, ses membres principaux sont Nick Bostrom, Aubrey de Grey, Peter Thiel, et Christine Peterson. Il existe une branche au Canada, SIAI-CA, formée en 2004.

Références

  1. (en) « Coming to grips with intelligent machines », sur news.cnet.com.
  2. (en) « Smarter than thou? », sur San Francisco Chronicle, .
  3. Encyclopedia of computer science and technology, Harry Henderson (lire en ligne), p. 433.
  4. (en) « About Us », sur intelligence.org.
  5. (en) « I, Rodney Brooks, Am a Robot », sur spectrum.

Lien externe

  • Portail de l'informatique théorique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.