Madeleine Dubé

Madeleine Dubé, née le à Edmundston, est une femme politique canadienne. De 1999 à 2018, elle a été députée progressiste-conservatrice de la circonscription d'Edmundston—Madawaska-Centre (anciennement Edmundston, puis Edmundston-Saint Basile) à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick.

Pour les articles homonymes, voir Dubé.

Madeleine Dubé
Fonctions
Membre de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick

(19 ans et 29 jours)
Élection 7 juin 1999
Réélection 9 juin 2003
18 septembre 2006
27 septembre 2010
22 septembre 2014
Circonscription Edmundston (1999-2006)
Edmundston-Saint Basile (2006-2014)
Edmundston-Madawaska-Centre (2014-2018)
Législature 54e, 55e, 56e, 57e et 58e
Prédécesseur Bernard Valcourt
Successeur Jean-Claude D'Amours
Ministre du Développement social

(2 ans, 1 mois et 1 jour)
Premier ministre David Alward
Gouvernement Alward
Prédécesseur Susan Stultz
Successeur Cathy Rogers
Ministre de la Santé

(1 an, 10 mois et 24 jours)
Premier ministre David Alward
Gouvernement Alward
Prédécesseur Mary Schryer
Successeur Ted Flemming
Ministre de l'Éducation

(2 ans, 7 mois et 18 jours)
Premier ministre Bernard Lord
Gouvernement Lord
Prédécesseur Dennis Furlong
Successeur Claude Williams
Biographie
Nom de naissance Madeleine Dubé
Date de naissance
Lieu de naissance Edmundston (Nouveau-Brunswick, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick
Diplômée de Université de Moncton
Profession Travailleuse sociale

Biographie

Madeleine Dubé est membre du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick. Elle est réélue le , lors de la 56e élection générale, pour représenter la circonscription d'Edmundston-Saint-Basile à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, dans la 56e législature[1].

Elle est réélue à la 57e législature le , lors de la 57e élection générale. Elle est assermentée le au poste de ministre de la Santé dans le gouvernement David Alward[2].

Elle décida de ne pas se représenter aux élections générales néo-brunswickoises de 2018, mettant un terme à sa carrière politique.[3] En , elle fut nommée vice-rectrice du campus d'Edmundston de l'Université de Moncton[4],[5].

Notes et références

  1. « Madeleine Dubé », sur Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, (consulté le 15 mai 2010)
  2. Marc Poirier, « David Alward présente son équipe », Radio-Canada.ca, (lire en ligne)
  3. (en-CA) Jacques Poitras, « Madeleine Dubé, the PC party's only francophone MLA, retiring from politics | CBC News », CBC, (lire en ligne, consulté le 24 septembre 2018)
  4. (en-CA) Shane Ross, « Madeleine Dubé appointed VP of University of Moncton's Edmundston campus | CBC News », CBC, (lire en ligne, consulté le 24 septembre 2018)
  5. « Nomination d’une nouvelle vice-rectrice au campus d’Edmundston de l’Université de Moncton », (consulté le 9 octobre 2018)

Voir aussi

Lien externe

  • Portail de l’Acadie
  • Portail du Nouveau-Brunswick
  • Portail de la politique canadienne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.