Maigret et le Clochard

Maigret et le Clochard est un roman policier de Georges Simenon publié en 1963. Il fait partie de la série des Maigret. Il a été écrit entre le 26 avril et le .

Maigret et le Clochard
Auteur Georges Simenon
Pays Belgique
Genre Roman policier
Éditeur Presses de la Cité
Lieu de parution Paris
Date de parution 1963
Nombre de pages 191
ISBN 225314228X
Série Commissaire Maigret
Chronologie

Le roman a fait l'objet d'une publication du 28 octobre au (soit 21 épisodes) dans le quotidien Le Figaro.

Résumé

À Paris, une nuit de mars, deux bateliers tirent de la Seine un clochard grièvement blessé. L'un d'eux, le jeune Van Houtte, affirme avoir noté la présence d'une Peugeot 403 rouge sur le quai, peu de temps avant le drame. Maigret retrouve les occupants de la voiture, mais ceux-ci parviennent à prouver leur innocence. L'identification du clochard ne va pas sans surprises : il s'agit d'un ancien médecin du nom de François Keller qui, n'ayant pu concilier son idéalisme avec la mentalité bourgeoise de sa femme et de son milieu, a rompu tout lien avec la société et a pris place dans le monde marginal de la « cloche ». Il a effectué un séjour en Afrique pour soigner les indigènes après avoir quitté sa famille. D'autres clochards fournissent à Maigret des indications intéressantes, qui lui permettent de reconstituer l'existence banale de François Keller sur les quais de la Seine. Les soupçons se portent sur Jef Van Houtte...

Maigret peut alors retrouver les mobiles de cet assassinat manqué. Pour pouvoir épouser la fille de son patron, Anneke, et obtenir son bateau, Van Houtte a dû commettre un crime ; il a tué son patron en le jetant dans la Seine, sous le pont de Bercy ; Keller, le clochard, a vu son geste, mais s'est tu. Effrayé par l'existence de ce témoin embarrassant qu'il retrouve deux ans plus tard, Van Houtte a essayé de le supprimer. La présence d'un autre batelier sur les lieux du drame l'a toutefois obligé à porter secours à sa propre victime. De nouveau, l'ex-médecin refuse de témoigner contre Van Houtte, car il refuse de juger le comportement d'autrui, d'autant plus que Van Houtte a un jeune enfant. Faute de preuves, et quoiqu'il ait la certitude de sa culpabilité, Maigret doit donc relâcher le batelier.

Commentaire

Le refus de dénoncer un coupable et de juger autrui confère à la personnalité énigmatique du clochard une noblesse que Maigret, malgré son désappointement, ne peut s’empêcher de reconnaître[1].

Fiche signalétique de l'ouvrage

Cadre spatio-temporel

Espace

Paris (quai des Célestins, quai d'Orléans, Hôtel-Dieu). Le cours de la Seine de Juziers à Mantes-la-Jolie. Mme Maigret a une conversation téléphonique avec sa sœur à Mulhouse.

Temps

Époque contemporaine ; l’enquête se déroule du 25 au 27 mars.

Les personnages

Personnage principal

François Keller. Ancien médecin devenu clochard (officiellement : chiffonnier). Marié, a quitté sa femme et sa fille depuis 22 ans. 63 ans.

Autres personnages

  • Joseph (dit Jef) Van Houtte, batelier belge (Flamand), propriétaire de la péniche « Zwarte-Zwaan », marié et père d’un jeune enfant
  • Anna (dite Anneke) Van Houtte, née Willems, épouse de Jef
  • Hubert Van Houtte, frère de Jef, 22 ans
  • Mme Keller, épouse du « clochard », 55 ans
  • Jacqueline Rousselet, née Keller, fille du « clochard », 35 ans.

Adaptations

Liens externes

Bibliographie

Notes et références

  1. L'Univers de Simenon, sous la direction de Maurice Piron avec la collaboration de Michel Lemoine.
  • Portail du polar
  • Portail de la littérature francophone
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.