Maison de Brienne

La maison de Brienne est une famille féodale française, originaire de Champagne, dont plusieurs membres se sont illustrés en France, en Italie et en Orient[1].

Pour les articles homonymes, voir Brienne.

Maison de Brienne

Armes

Blasonnement D'azur au lion d'or armé et lampassé de gueules
Branches ainée
Eu
Conflans
Ramerupt
Période Xe siècle - XIVe siècle
Pays ou province d’origine Champagne
Demeures Château de Brienne-le-Château
Fonctions militaires Connétable de France

Histoire

La maison de Brienne est une grande famille féodale française dont le fondateur serait Engelbert Ier, qui vivait au Xe siècle, sous le règne de Louis IV d'Outremer. Vassaux des comtes de Champagne, leur comté médiéval était centré sur la ville de Brienne-le-Château.

La branche ainée s'éteignit en 1356, en la personne de Gautier VI de Brienne, connétable de France. Le château et le comté de Brienne passèrent ensuite par mariage aux maisons d'Enghien, de Luxembourg, de Loménie, et de Bauffremont de 1851 à 1933, date à laquelle le château fut vendu à un marchand de biens, un certain Londonschutz, qui le revendit à l'état de ruines en 1955 au Conseil général de l'Aube.

Branche ainée : les comtes de Brienne

Branches puinées

Jean de Brienne, roi de Jérusalem et empereur latin de Constantinople

Armes de Jean de Brienne : d'azur au lion d'or armé et lampassé de gueules

Jean de Brienne[15] est né vers 1170/1175. Son père est Érard II de Brienne (? - /1191) et sa mère est Agnès de Montfaucon-Montbéliard ci-dessus ; ces derniers s'étaient mariés en l'année 1166.
Avec son frère Gautier III, Jean de Brienne participe[16] à la Quatrième croisade en Terre sainte, de 1202 à 1204. Il rentre en France en l'an 1205.

Il revient à Saint-Jean-d'Acre en . Âgé de 40 ans, il épouse le Marie de Montferrat (1192/1193 - 1212), âgée de 17 ans, reine de Jérusalem. Ce mariage est accordé par le roi de France, Philippe Auguste. Jean de Brienne est sacré roi de Jérusalem avec son épouse le à Tyr. De ce mariage naissent :

Veuf en l'an 1212, il épouse en secondes noces en l'an 1214 Rita d'Arménie (ap.1195 † 1220). Ils ont un fils :

  • Jean (1216 † 1220).

Jean de Brienne fait un autre voyage en France en l'an 1222. Veuf depuis l'année 1220, il épouse en troisièmes noces Bérengère de León-Castille, fille du roi Alphonse IX de León. Quatre enfants naissent de ce mariage :

La mort de Robert de Courtenay en , place sur le trône de Contantinople un enfant de onze ans, Baudouin II de Courtenay (1217-1273). Les barons songent d'abord à confier la régence à Ivan Asen II, tzar des Bulgares, mais changent d'avis, craignant la puissance de ce dernier. Ils proposent ensuite la régence à Jean de Brienne, qui l'accepte en , à la condition d'être associé au trône. Aussitôt son arrivée en 1231, Jean de Brienne est couronné empereur de Constantinople, ville dans laquelle il décède le .

Branche d'Eu

La branche d'Eu est issue de Jean de Brienne, ci-dessus.

Branche de Conflans

Branche de Ramerupt

Notes et références

Bibliographie

Ouvrages

Archives

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

  • Portail de la généalogie
  • Portail de l’Aube
  • Portail du royaume de France
  • Portail des croisades
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.