Malais de Manado

Le malais de Manado, que certains auteurs appellent aussi manadonais, est une forme de malais parlée dans la ville de Manado et sa région, dans la province de Sulawesi du Nord, dans l'île de Sulawesi en Indonésie. La langue est localement appelée Bahasa Manado (en français : « langue de Manado »). Les linguistes l'appellent également « malais de Minahasa », du nom de la population qui l'utilise.

Malais de Manado
Bahasa Manado (xmm)
Pays Indonésie
Région Sulawesi du Nord
Nombre de locuteurs Langue maternelle : 850 000 (2001)[1]
Classification par famille
Étendue individuelle
Type vivante

Le malais de Manado comprend de nombreux mots portugais et néerlandais, ainsi que de nombreux emprunts au langues minahasanes, et plus récemment ,au Bahasa Indonesia (Indonésien), et à l' Anglais.

Accent tonique

Il est en général marqué sur l'avant-dernière syllabe :

Accent tonique sur l'avant-dernière syllabe
Malais de Manado Français
kaderachaise
stengamoitié
doiargent

Toutefois, dans de nombreux mots, l'accent tonique est marqué sur la dernière syllabe :

Accent tonique sur la dernière syllabe
Malais de Manado Français
butulexact, correct, vrai
tolorœuf
sabongsavon

Finales

Les finales nasales de l'indonésien /m/ et /n/ sont remplacées par le groupe « ng » :

Finales
Indonésien Malais de Manado Français
makanmakangmanger
jalanjalangaller, marcher
siramsirangarroser

Pronoms

Personnels

Pronoms personnels
Personne Indonésien Malais de Manado
1re personne du singuliersayakita
1re personne du plurielkamitorang
2e personne du singulierandangana
2e personne du plurielkalianngoni
3e personne du singulierdiadia
3e personne du plurielmerekadorang

Possessifs

Le possessif est formé en intercalant le mot pe entre le possesseur et le possédé.

Pronoms possessifs
Français Malais de Manado
Mon amikita pe tamang / ta pe tamang
Ton amingana pe tamang / nga pe tamang
Son livredia pe buku / de pe buku
Ce livre est à vousini ngoni pe buku

Adverbes

Adverbes
Français Malais de Manado
Pourquoikyapa?
di mana?
Quisapa?
Lequel,
laquelle,
lesquels(le)s
tu mana?

Aspect

Pour marquer l'aspect accompli, on peut placer ada (« il y a ») avant le verbe. Exemples :

  • Dorang ada turun Wenang = « Ils sont partis à Manado »
  • Kita ada makan = « Nous avons déjà mangé »

Préfixes

Le préfixe indonésien ber- devient ba-
Indonésien Malais de Manado Français
berjalanbajalang[2]marcher
berenangbarenangnager
bertelurbatolorpondre
Le préfixe indonésien me- devient ma-
Indonésien Malais de Manado Français
mengailmangaelpêcher à l'hameçon
menarimanaridanser
mencarimancarichercher
memasakmamasacuire
menangismanangispleurer.
Le préfixe indonésien ter- devient ta-
Indonésien Malais de Manado Français
tasonoendormi
terjatuhtajatung[2]tombé
tergosoktagosofrotté

Abréviations

De nombreux mots malais ou indonésiens sont abrégés :

  • pi, indonésien pergi = « partir » : mo pi mana ngoni? = « Où allez-vous? »
  • co, indonésien coba = « essayer » : co lia ini oto = « Regarde donc cette voiture »
  • so, indonésien sudah, auxiliaire de l'aspect accompli : so klar? (avez-vous terminé ?), « so maleleh? » (est-ce fondu ?), « so kanyang? » (êtes-vous rassasiés ?)

Mots de Malais de Manado empruntés à d'autres langages

En conséquence de la colonisation de Sulawesi par les Néerlandais et les Portugais, de nombreux mots proviennent de ces deux langues.

Emprunts
Indonésien Standard Malais de Manado Langue d'origine
kursikaderaPortugais (cadeira)
penyututurugaPortugais (tartaruga)
tenggorokangargantangPortugais (garganta)
saputanganlensoPortugais (lenço)
garpuvorkNéerlandais (vork)
nenekomaNéerlandais (oma)
kakekopaNéerlandais (opa)
pamanomNéerlandais (oom)
bibitanteNéerlandais (tante)

Emprunts à l'indonésien

Plusieurs mots sont empruntés à l'indonésien standard :

  • baku (qui indique la réciprocité), par exemple : baku hantam (se donner des coups de poings l'un à l'autre), baku ajar (se frapper l'un l'autre), baku veto (débattre ensemble), baku sedu (rire ensemble), bakudapa (se rencontrer).

Notes et références

  1. Ethnologue [xmm].
  2. Noter la nasale finale devenue « ng ».

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

  • Portail des langues
  • Portail de l’Indonésie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.