Maltot

Maltot est une commune française située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 1 036 habitants[Note 1].

Maltot

L'église et le lavoir.
Administration
Pays France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Évrecy
Intercommunalité Communauté de communes Vallées de l'Orne et de l'Odon
Maire
Mandat
Rémy Guilleux
2014-2020
Code postal 14930
Code commune 14396
Démographie
Gentilé Maltotais
Population
municipale
1 036 hab. (2017 )
Densité 244 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 45″ nord, 0° 25′ 22″ ouest
Altitude Min. 4 m
Max. 106 m
Superficie 4,24 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Maltot
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Maltot
Géolocalisation sur la carte : France
Maltot
Géolocalisation sur la carte : France
Maltot
Liens
Site web www.maltot.fr

    Géographie

    Maltot est une commune de l'agglomération caennaise située à 7 kilomètres au sud de la préfecture calvadosienne, dans la vallée de l'Orne.

    La commune est desservie par la ligne 11 et la ligne scolaire 109 du réseau des bus verts du Calvados.

    Toponymie

    Le nom de la localité est attesté dans le Roman de Rou (chronique du XIIe siècle qui raconte l'histoire des Normands) dans une énumération des combattants à Hastings en 1066 : « L’ancestre Hue li Bigot qui aveit terre à Maletot… »; sous les formes Maletot en 1250[1] ; Maletotum au XIVe siècle ; Malletot en 1371 ; Mailletot en 1667[2].

    Pou ce toponyme l'hypothèse qui paraît la plus vraisemblable est celle de la combinaison du vieux norrois Medhal, « milieu », avec le vieux norrois topt, « domaine ». L'Angleterre nous offre d'ailleurs dans Malton, Yorkshire Nord.
    L'exemple d'une contraction identique de Medhal en Mal dans une formation de même nature (à ceci près que tun y tient la place de notre topt)[3].

    Le même nom est porté par un hameau de Saint-Ouen-du-Breuil et de Pavilly en Seine-Maritime, (Maletot, fin du XIe siècle et par deux hameaux dans le département de la manche, respectivement à Réville, à Quettehou, à Sainte-Suzanne-sur-Vire et de Saint-Lô[4].

    Le gentilé est Maltotais[5].

    Histoire

    Maltot est libérée le par des troupes britanniques.

    Politique et administration

    Liste des maires
    Période Identité Étiquette Qualité
    mars 1989 mars 2001 Hubert Philippe    
    mars 2001[6] mars 2008 Antoine Bouet    
    mars 2008[7] En cours Rémy Guilleux[8]   Retraité de l'enseignement
    Les données manquantes sont à compléter.

    Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et quatre adjoints[8].

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[10].

    En 2017, la commune comptait 1 036 habitants[Note 2], en augmentation de 11,28 % par rapport à 2012 (Calvados : +0,89 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    238325352363347315326311338
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    323330320305264219208200226
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    209208206180170166168133271
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
    338327337382538575768781795
    2013 2017 - - - - - - -
    9921 036-------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Économie

    Lieux et monuments

    Activité et manifestations

    Personnalités liées à la commune

    Voir aussi

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale 2017.
    2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. Charte d’Aunay.
    2. Carte de Sanson.
    3. Chartier Guy. De l'étymologie de certains noms de communes normandes. In: Annales de Normandie, 49e année, no 2, 1999. p. 108.
    4. Guy Chartier - De l'étymologie de certains noms de communes normandes [article] Annales de Normandie - Année 1999 - page 107.
    5. « Quelques bâtiments maltotais », sur maltot.fr, la mairie de Maltot (consulté le 3 juillet 2017).
    6. « Antoine Bouet, maire, ne se représentera pas », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 mai 2015)
    7. « Rémi Guilleux a été élu à la tête de la mairie », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 mai 2015)
    8. Réélection 2014 : « Maltot (14930) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 juin 2014)
    9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    13. « Église Saint-Jean-Baptiste », notice no PA00111522, base Mérimée, ministère français de la Culture

    Liens externes

    • Portail du Calvados
    • Portail des communes de France
    • Portail de Caen
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.