Manami Toyota

Manami Toyota (豊田 真奈美, Toyota Manami) (née le à Masuda) est une catcheuse (lutteuse professionnelle) japonaise.

Pour les articles homonymes, voir Toyota (homonymie).
Manami Toyota
Données générales
Nationalité
Naissance
Taille
5 6 (1,68 m)[1]
Poids
150 lb (68 kg)[1]
Catcheuse retraitée
Carrière pro.

Elle commence sa carrière à la All Japan Women's Pro-Wrestling et y devient une des catcheuses vedette dans les années 1990.

Carrière de catcheuse

Toyota s'entraîne au dojo de la All Japan Women's Pro-Wrestling où elle apprend le catch auprès de Jaguar Yokota (en)[2]. Elle fait ses débuts à 16 ans[2]. Elle fait équipe avec Mima Shimoda (en) et se font appeler les Tokyo Sweethearts[3].

Le 6 mai 1989 au cours de Wrestlemarinepiad, elles battent Etsuko Mita et Toshiyo Yamada[4],[5]. Ce combat est jugé comme très bon volant même la vedette au match phare où Lioness Asuka (en) conserve son titre de championne du monde de la WWWA face à Madusa Miceli[4],[5]. Les dirigeants de l'AJW décident de mettre en valeur Toyota qui remporte le championnat de l'AJW le 18 novembre en battant Mika Takahashi[2],[6].

Caractéristiques au catch

Notes et références

  1. (en) « Manami Toyota », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 25 septembre 2018)
  2. (en) J.K. McMillen, « Shifting The Spotlight: Manami Toyota » [archive], sur www.cagesideseats.com, (consulté le 25 septembre 2018)
  3. (en) « LEGACY AWARD FEATURE: A LOOK AT MANAMI TOYOTA’S HISTORIC CAREER » [archive], sur www.diva-dirt.com, (consulté le 25 septembre 2018)
  4. (en) « Pro Wrestling: Manami Toyota Is the Greatest Women's Wrestler Ever » [archive], sur www.bleacherreport.com, (consulté le 26 septembre 2018)
  5. (en) « AJW Wrestlemarinepiad 1989 », sur www.cagematch.net (consulté le 26 septembre 2018)
  6. (en) « All Japan Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 27 septembre 2018)
  7. (en) « Manami Toyota », sur www.wrestlingdata.com (consulté le 4 octobre 2018)

Liens externes

  • Portail du catch
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.