Marion Davies

Marion Davies, de son vrai nom Marion Cecilia Douras, est une actrice et productrice américaine née le à Brooklyn et morte le à Hollywood.

Pour les articles homonymes, voir Davies.
Marion Davies
Nom de naissance Marion Cecilia Douras
Naissance
Brooklyn, New York
États-Unis
Nationalité Américaine
Décès
Hollywood (Californie)
États-Unis
Profession Actrice

Elle fut pendant trente ans la maîtresse de William Randolph Hearst.

Biographie

Marion Davies est née Marion Cecilia Douras[1] le à Brooklyn, New York, la benjamine de cinq enfants nés de l'union entre Bernard J. Douras (1857-1935), un juge et avocat et Rose Reilly (1867-?)[2]. Son père effectua le mariage civil de Gloria Gould Bishop[3]. Ses sœurs aînées étaient Rose, Reine, et Ethel.

Un de ses frères, Charles, se noya à l'âge de 15 ans en 1906. Son prénom sera donné au neveu préféré de Marion, le scénariste Charles Lederer, fils de Reine Davies[4].

Filmographie

comme actrice

Marion Davies (1920).
Marion Davies dans Yolanda en 1924

comme productrice

comme scénariste

  • 1917 : La Romanichelle (Runaway, Romany)

Notes et références

  1. Son nom est parfois écrit Marion Cecilia Dourvas dans les biographies, mais son autobiographie retient Douras et il apparaît ainsi dans le recensement de 1900 lorsqu'ils vivaient à Brooklyn (New York).
  2. (en) « Died », Time, (lire en ligne, consulté le 26 juin 2008) — Bernard J. Douras, 82, magistrat retraité de New York, père de l'actrice Marion Davies et trois autres filles ; à Beverly Hills, Calif. Sa mort causa l'annulation d'une soirée costumée prévue au domicile de Miss Davies en l'honneur du 72e anniversaire de William Randolph Hearst.
  3. (en) « Married », Time, (lire en ligne, consulté le 26 juin 2008) « Gloria Gould Bishop, daughter of the late Capitalist George Jay Gould; and Walter McFarlane Barker of Chicago; in Manhattan. He is her second husband. They were married in the Domestic Relations Court by Judge Bernard J. Douras, father of cinemactress Marion Davies. »
  4. (en) Marion Davies, The Times We Had, Indianapolis, Bobbs-Merrill, (ISBN 978-0-672-52112-6, LCCN 75007015, lire en ligne).

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail de New York
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.