Masters de golf de 2009

Le Masters 2009 est la 73e édition du Masters qui se dispute annuellement à l'Augusta National Golf Club situé dans la ville d'Augusta dans l'État de Géorgie aux États-Unis. Il est dans le calendrier le premier des quatre tournois majeurs annuels reconnus par les trois principaux circuits professionnels (PGA Tour, Tour européen PGA et le Japan Golf Tour), suivent l'Open américain, l'Open britannique et le Championnat de la PGA.

Masters de golf de 2009
Angel Cabrera
Généralités
Sport Golf
Éditions 73e
Lieu(x) Augusta, États-Unis
Date 9 au
Participants 96 participants
Épreuves 3 circuits :
PGA Tour
Tour européen PGA
Japan Golf Tour
Site(s) Augusta National Golf Club

Palmarès
Vainqueur Ángel Cabrera

Navigation

Disputé entre le 9 et le , le Masters 2009 fut remporté par l'Argentin Ángel Cabrera (qui avait auparavant remporté un seul tournoi majeur : l'Open américain 2007), c'est la première fois qu'un Sud-Américain est vainqueur de ce tournoi, il succède au Sud-Africain Trevor Immelman. Il s'impose au terme d'un play-off (sur deux trous) disputé avec les Américains Kenny Perry et Chad Campbell.

Enfin les anciens vainqueurs du tournoi Fuzzy Zoeller et Gary Player disputent à cette édition leur dernier Masters de leurs carrière.

Qualifications

Le Masters a la particularité de rester officiellement un tournoi majeur sur invitation, cependant il y a un processus de qualification défini. En théorie, le club peut refuser tout participant qualifié. Lors de cette édition 2009, 96 golfeurs ont reçu leur invitation.

Différentes catégories de qualifications 2009

Les golfeurs invités doivent remplir au moins de ces conditions :

96 golfeurs ont reçu une invitation au Masters 2009. Seul le Japonais Ryo Ishikawa (17 ans) a reçu une invitation sans qu'il ne remplit aucun de ces critères.

Les 96 participants

Les 96 participants par nation :

Participant Participant Participant Participant Participant Participant
Briny Baird Justin Leonard Kevin Sytherland Richard Sterne Adam Scott Graeme McDowell
Chad Campbell Hunter Mahan D.J. Trahan Paul Casey Martin Kaymer Rory McIlroy
Stewart Cink Billy Mayfair Nick Watney Luke Donald Bernhard Langer Vijay Singh
Fred Couples Rocco Mediate Bubba Watson Ross Fisher Stephen Ames Michael Campbell
Ben Crenshaw John Merrick Tom Watson Ian Poulter Mike Weir Danny Lee
Ben Curtis Phil Mickelson Boo Weekley Justin Rose Camilo Villegas Ryuji Imada
Ken Duke Larry Mize Steve Wilson Lee Westwood Choi Kyung-Ju Ryo Ishikawa
Steve Flesch Jack Newman Tiger Woods Oliver Wilson Y.E. Yang Shingo Katayama
Raymond Floyd Sean O'Hair Fuzzy Zoeller Ángel Cabrera Søren Hansen Reinier Saxton
Jim Furyk Mark O'Meara Tim Clark Andrés Romero Søren Kjeldsen Ian Woosnam
Todd Hamilton Pat Perez Ernie Els Robert Allenby Sandy Lyle Robert Karlsson
Dudley Hart Kenny Perry Retief Goosen Stuart Appleby Sergio García Carl Pettersson
Dustin Johnson Chez Reavie Trevor Immelman Aaron Baddeley Miguel Angel Jimenez Henrik Stenson
Zach Johnson Brandt Snedeker Louis Oosthuizen Mathew Goggin Jose Maria Olazabal Lin Wen-Tang
Anthony Kim Craig Stadler Gary Player Greg Norman Alvaro Quiros Prayad Marksaeng
Drew Kittleson Steve Stricker Rory Sabbatini Geoff Ogilvy Padraig Harrington Jeev Milkha Singh

Déroulement du tournoi

Le Masters se joue sur quatre jours avec un parcours quotidien de 18 trous. Au total, les golfeurs ayant passé le cut auront disputé 72 trous (sans compter les play-offs). Au deuxième jour, les 44 premiers ou les golfeurs étant à dix coups du leader poursuivent le tournoi après le cut.

Compétition du par 3

Précédant le tournoi, une compétition annuelle sur un parcours de 9 trous composé uniquement de par 3 est organisée le mercredi . Avec une carte de 22 c'est-à-dire de 5 sous le par, c'est le Sud-Africain Tom Clark qui s'impose avec deux coups d'avance sur l'Espagnol José Maria Olazábal et l'Américain Jack Newman[1].

1er jour

Classement
Rang Nom Score Au par
1 Chad Campbell  65-7
2 Jim Furyk66-6
 Hunter Mahan
4 Shingo Katayama67-5
Larry Mize
6 Tim Clark68-4
Ángel Cabrera
Mike Weir
John Merrick
Todd Hamilton
Aaron Baddeley
Sean O'Hair
Kenny Perry

Les conditions de jeu sont ensoleillées avec un vent calme. l'Américain Chad Campbell avec un 7 sous le par avec notamment cinq birdies consécutifs sur les cinq premiers trous (un record à Augusta) prend la tête du tournoi avec un coup d'avance sur les Américains Jim Furyk et Hunter Mahan, et deux coups d'avance sur le Japonais Shingo Katayama et l'Américain Larry Mize[2]. Auteur de deux bogeys sur les deux derniers trous, il n'égale pas le score de 63 réalisé auparavant par Nick Price et Greg Norman (ce dernier dispute par ailleurs pour la première fois le Masters après sept ans d'absence)[3].

De leurs côtés, Tiger Woods, grand favori, rend une carte de 70, Padraig Harrington (vainqueur des deux derniers majeurs) une carte de 69, Phil Mickelson une carte de 73 et le tenant du titre Trevor Immelman une carte de 71.

2e jour

Classement
Rang Nom Score Au par
1 Chad Campbell65-70=135-9
Kenny Perry68-67=135
3 Ángel Cabrera68-68=136-8
4 Todd Hamilton68-70=138-6
5 Tim Clark68-71=139-5
6 Jim Furyk66-74=140-4
Sergio García73-67=140
Shingo Katayama67-73=140
Anthony Kim75-65=140
Rory Sabbatini73-67=140

Chad Campbell conserve sa place de leader avec un score de 70 (deux sous le par) mais est rejoint par l'Américain Kenny Perry, auteur de cinq birdies et d'une carte de 67. Les anciens vainqueurs du Masters Fuzzy Zoeller (en 1979) accompagné de sa fille comme cadet[4] et Gary Player (triple vainqueur en 1961, 1974 et 1978) ont disputé leur dernier parcours de leur carrière sur Augusta, tous deux n'ont pu passer le cut, ce dernier fut accueilli à la sortie du 18e trou par tous les participants sud-africains de l'épreuve (Trevor Immelman, Richard Sterne, Rory Sabbatini et Louis Oosthuizen) et le président du club Augusta National Billy Payne[5].

Le jeune Anthony Kim réussit un score de 65 et détient désormais le record de birdies sur le parcours d'Augusta avec onze birdies, il remonte à la 6e place[6].

Le cut, fixé à la 44e place, est de +1. C'est au total 50 golfeurs qui ont la possibilité de poursuivre le tournoi. À ce moment du tournoi, 32 golfeurs sont sous le par.

3e jour

Classement
Rang Nom Score Au par
1 Ángel Cabrera68-68-69=205-11
 Kenny Perry68-67-70=205
3 Chad Campbell65-70-72=207-9
4 Jim Furyk66-74-68=208-8
5 Steve Stricker72-69-68=209-7
6 Todd Hamilton68-70-72=210-6
Shingo Katayama67-73-70=210
Rory Sabbatini73-67-70=210

Kennt Perry fait un 2 sous le par et reste en tête, il est rejoint par Ángel Cabrera, auteur d'une carte de 69. L'ancien leader Chad Campbell occupe la troisième place à deux coups des co-leaders, il était en tête jusqu'au 16e trou mais y exécute un double-bogey, il fait donc juste le par[7]. Cinq joueurs réalisent un 4 sous le par ce jour-ci : Jim Furik, Steve Stricker, Sean O'Hair, Ian Poulter et Steve Flesch.

4e jour

Phil Mickelson réalise ce dernier jour six birdies lors de l'aller avec un score de 30 (égalant Johnny Miller, Greg Norman et Choi Kyung-Ju) avant de faire un double bogey au 12e trou. Lenny Perry reste seul en tête avant de réaliser deux bogeys lors du 17 et 18e trou, cela permet à Ángel Cabrera et Chad Campbell de revenir à égalité sur lui et le contraint à jouer un play-off.

Sur le trou 18, Chad Campbell est éliminé. Perry et Cabrera restent à égalité, un deuxième trou est alors disputé (le 10) où la victoire revient à Cabrera, ce dernier devenant le premier Argentin vainqueur du Masters[8], 41 ans après que son compatriote Roberto de Vicenzo rate un play-off au Masters en 1968 en signant une mauvaise carte[9].

Au classement final, ce sont dix Américains qui se placent aux douze premières places.

Classement final
RangGolfeurScoreAu par
1 Ángel Cabrera68-68-69-71=276-12
T2 Chad Campbell65-70-72-69=276-12
Kenny Perry68-67-70-71=276
4 Shingo Katayama67-73-70-68=278-10
5 Phil Mickelson73-68-71-67=279-9
T6 John Merrick68-72-74-66=280-8
Steve Flesch71-74-68-67=280
Tiger Woods70-72-70-68=280
Steve Stricker72-69-68-71=280
T10 Hunter Mahan66-75-71-69=281-7
Sean O'Hair68-76-68-69=281
Jim Furyk66-74-68-73=281
T13 Camilo Villegas73-69-71-69=282-6
Tim Clark68-71-72-71=282
T15 Geoff Ogilvy71-70-73-69=283-5
Todd Hamilton68-70-72-73=283
T17 Graeme McDowell69-73-73-69=284-4
Aaron Baddeley68-74-73-69=284
19 Nick Watney70-71-71-73=285-3
T20 Paul Casey72-72-73-69=286-2
Ryuji Imada73-72-72-69=286
Trevor Immelman71-74-72-69=286
Rory McIlroy72-73-71-70=286
Sandy Lyle72-70-73-71=286
Justin Rose74-70-71-71=286
Anthony Kim75-65-72-74=286
Stephen Ames73-68-71-74=286
Ian Poulter71-73-68-74=286
Rory Sabbatini73-67-70-76=286
T30 Ross Fisher69-76-73-69=287-1
Stuart Appleby72-73-71-71=287
Larry Mize67-76-72-72=287
Vijay Singh71-70-72-74=287
Dustin Johnson72-70-72-73=287
T35 Ben Curtis73-71-74-70=288E
Ken Duke71-72-73-72=288
Pádraig Harrington69-73-73-73=288
T38 Robert Allenby73-72-72-72=289+1
Henrik Stenson71-70-75-73=289
Luke Donald73-71-72-73=289
Sergio García73-67-75-74=289
42 Bubba Watson72-72-73-73=290+2
43 Lee Westwood70-72-70-79=291+3
T44 Dudley Hart72-72-73-76=293+5
D. J. Trahan72-73-72-76=293
T46 Kevin Sutherland69-76-77-72=294+6
Mike Weir68-75-79-72=294
Miguel Ángel Jiménez70-73-78-73=294
T49 Rocco Mediate73-70-78-77=298+10
Andrés Romero69-75-77-77=298

Dotations

Angel Cabrera empoche à l'issue de ce tournoi la somme de 1 350 000 dollars (environ 1,022 million d'euros)[10].

Notes et références

  • Portail du golf
  • Portail des années 2000
  • Portail de la Géorgie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.