Matériau omniphobe

Un matériau omniphobe ou craint-tout est un matériau qui résiste aux taches grâce à une structure microscopique sur laquelle glissent les fluides : ainsi, le matériau reste sec et propre.

Des surfaces qui repoussent l'eau grâce à l'« effet lotus » existent depuis une dizaine d'années[Quand ?], alors que des maquettes de surfaces capables de repousser des liquides non-newtoniens (comme le sang, l'huile ou l'acide) n'existent que depuis 2008[1]. Leur microstructure s'inspire en partie des feuilles de plantes carnivores, qui capturent des insectes grâce à leurs surfaces glissantes. Ils sont composés d'une couche poreuse de pics minuscules[2] imprégnée d'un lubrifiant. Essentiellement, les liquides sont exposés à une surface réduite, ce qui maintient leur forme de gouttelettes et les empêche de pénétrer dans le tissu. Cette technique aurait des applications domestiques, industrielles et militaires.

Notes et références

Articles connexes

  • Portail de la physique
  • Portail des sciences des matériaux
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.