Mathilde de Carinthie

Mathilde de Carinthie, née vers 1106 ou 1108 et morte le ou 1161, est fille du duc Engelbert de Carinthie (v. 1084 - † 1152), de la maison de Sponheim, et de Ute de Passau (v. 1050 - † 1140)[1]. Elle est la mère d'Adèle de Champagne, reine des Francs.

Mathilde de Carinthie
Titre de noblesse
Comtesse
Biographie
Naissance
Date inconnue
Décès
Activité
Aristocrate
Famille
Maison de Sponheim (en)
Père
Mère
Uta von Passau (d)
Fratrie
Conjoint
Enfants
Henri Ier de Champagne
Agnès de Blois (d)
Mathilde de Blois-Champagne (d)
Isabelle de Champagne (d)
Margaret de Champagne (d)
Marie de Champagne
Guillaume aux Blanches Mains
Étienne Ier de Sancerre
Thibaut V de Blois
Adèle de Champagne
Elisabeth de Blois (d)

Biographie

La vie de Mathilde est peu connue. Son père posséda de nombreux biens dans le duché de Bavière et a été nommé margrave d'Istrie par le roi Henri V en 1108. En 1123, il devient duc de Carinthie et margrave de Vérone.

En novembre 1125, à la Diète de Ratisbonne convoquée par le roi Lothaire III, son mariage a été arrangé avec l'aide de Norbert de Xanten[2]. Mathilde épouse Thibaut IV de Blois (1093 - † 1151), comte de Champagne (Thibaud II), de Troyes et de Meaux, comte de Blois et de Chartres. Avec ce dernier elle eut les enfants suivants :

Notes et références

  • Portail de la Champagne-Ardenne
  • Portail des croisades
  • Portail du Moyen Âge
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.