Maurice Klippel

François Maurice Klippel, né le à Mulhouse dans le Haut-Rhin et mort le à Vevey (Suisse), est un médecin, neurologue et psychiatre français. Son nom reste attaché à la description clinique de malformations congénitales rares dont le syndrome de Klippel-Feil et le syndrome de Klippel-Trenaunay.

Pour les articles homonymes, voir Klippel.
Maurice Klippel
légende de l'image
Biographie
Naissance
à Mulhouse
Décès (à 84 ans)
à Vevey
Thématique
Profession Neurologue (en) et psychiatre
Distinctions Ordre national de la Légion d'honneur

Aperçu biographique

Il naît d'un père médecin à Mulhouse, Nicolas Eugène Klippel (1821-1904), qui siège au conseil municipal de 1870-71[1]. Il étudie la médecine à Paris notamment à la Salpêtrière avec Babinski. Il est nommé interne dans le service d'Alix Joffroy en 1884.

Il obtient son doctorat en 1889 en soutenant une thèse consacrée aux amyotrophies. Entre 1890 et 1896, il est chef de laboratoire de Sainte-Anne à la Faculté de médecine de Paris .

Nommé médecin des hôpitaux an 1896, il est l'un des membres fondateurs de la Société de neurologie en 1899 et président de la Société médico-psychologique. En 1902, il devient directeur du département de médecine général à l'hôpital Tenon, où il restera jusqu'à sa retraite en 1924. Il est chargé de cours de clinique à la Faculté de médecine de Paris en 1913. Il est fait officier de la Légion d'honneur en 1929[2].

En 1933, alors président des Disciples d'Hippocrate, il fonde la revue Hippocrate revue d'humanisme médical, avec le professeur Maxime Laignel-Lavastine.

Éponymie

Enfant atteint d'un syndrome de Klippel-Feil, « The Klippel-Feil syndrome » parT.P.Noble, J.M.Frawley, in: Ann Surg. 82(5), 728–734 (1925).
  • Syndrome de Klippel: polynévrite d'évolution rapide dans la cirrhose d'origine alcoolique.
  • Maladie de Klippel ou (de Klippel-Lhermitte): athérosclérose cérébrale diffuse sénile.
  • Signe de Klippel-Weil[3],[4]
  • Syndrome de Klippel-Feil[5],[6]: fusion congénitale d'au moins deux des sept vertèbres cervicales.
  • Syndrome de Klippel-Trenaunay

Œuvres et publications

  • Des amyotrophies dans les maladies générales chroniques et de leurs relations avec les lésions des nerfs périphériques, [Thèse de Médecine n°177, Faculté de médecine de Paris, 1889], G. Steinheil (Paris), typographie Edmond Monnoyer (Le Mans), 1889, 1 vol. (167 p.) ; 26 cm.
  • « De la pseudoparalysie générale arthritique », in: Revue de médecine, 1892, vol. 12, p. 280-85, Texte intégral.
  • « De l'origine hépatique de certains délires des alcooliques », in: Annales médico-psychologiques, n° 20, 1894, p. 262-72, Texte intégral.
  • Les Neurones, les lois fondamentales de leurs dégénérescences, [Publications du "Progrès médical", Extrait des "Archives de neurologie", 1896, n° 6], impr. de C. Hérissey (Évreux) , (s. d.), in-8° , 24 p.
  • Le Pancréas infectieux,[Extrait des "Archives générales de médecine", n° de ], Asselin et Houzeau (Paris), 1897, in-8° , 21 p.
  • Les paralysies générales progressives, Masson (Paris), 1898, 1 vol. (35 p.) ; in-8°, disponible sur Gallica.
  • Histologie de la paralysie générale, [Rapport au Congrès des aliénistes et neurologistes de France et des pays de langue française. Neurologie. XIIIè. 1903], Severeyns (Bruxelles), 1903, 1 vol. (128 p.) : fig. ; In-8°.
  • Classification biologique des névroses, impr. de "la Semaine médicale" (Paris), 1909, in-12, 47 p.
  • L'évolution de l'organisme et la maladie : pathologie générale évolutive, G. Doin (Paris), 1921, 1 vol. (III-471 p.) ; gr. in-8°, disponible sur Gallica.
  • Exposé des titres et des travaux scientifiques, Jouve et Cie (Paris), 1922, Texte intégral.
  • Les fiancés d'Alexandrie [roman philosophique], Édition du Trianon (Paris), 1933[7].
  • La médecine grecque dans ses rapports avec la philosophie, Éditions Le François (Paris), 1937, 1 vol., 76 p.
  • Poésies philosophiques, impr. Jouve (Mayenne), J. Vrin (Paris):
  1. Tome premier, 1937, in-8, 181 p.: Les soliloques.
  2. Tome deuxième, 1938, in-8, 261 p: L'homme et la nature.
Contributions
  • Traité de médecine et de thérapeutique, publié sous la direction de MM. Paul Brouardel, Augustin Gilbert et Joseph Girode, J.-B. Baillière et fils (Paris), 1895-1902:
  • « Maladies des méninges », in: Nouveau traité de médecine. par André Léri ,Paul Sérieux, Paul Carnot et Pierre Lereboullet , J.-B. Baillière (Paris), 1928, 1 vol. (356 p.) : ill. en noir ; 24 cm.
En collaboration
  • avec Paul Trenaunay : « Nævus variqueux ostéo-hypertrophique », in: Archives générales de médecine, 1900,,ol. 3, pp. 641–72, Texte intégral.
  • avec André Feil: « Un cas d'absence des vertèbres cervicales avec cage thoracique remontant jusqu'à la base du crâne », in: Nouvelle iconographie de la Salpêtrière, 1912,25. p. 223-50, Texte intégral.
  • avec Mathieu-Pierre Weil:
    • Œdème unilatéral post-traumatique : La dissociation du Syndrome Hystéro-traumatisme, [Extrait des "Comptes rendus de la Société de neurologie de Paris", séance du ], Typ. Plon-Nourrit (Paris), 1908, 1 vol. (1334-1338 p.) ; in-8°.
    • Présentation d'un squelette de Maladie osseuse de Paget, [Extrait des Comptes rendus de la Société de neurologie, ], Typ. Plon. Nourrit, 1908, 1 vol. (1 p.) ; in-8°.
    • Syndrome labio-glosso-laryngé pseudo-bulbaire héréditaire et familial[Extrait des Comptes rendus de la Société de neurologie, ], [S. l.] , [s. n.], 1909, 1 vol. (2 p.) ; in-8°.
    • De l'inflammation à cellules plasmatiques, Masson (Paris), [1909], 1 vol. (p. 190-220) : fig. ; in-8°.
    • Les formes cliniques des rhumatismes amyotrophiques, impr. de "La Se, maine médicale" (Paris), 1910, 1 vol. (23 p.) ; in-8°.
    • La Réaction d'activation du venin de cobra, sa fréquence au cours des maladies mentales, sa valeur pronostique chez les paralytiques généraux et les déments précoces, impr. de la "Semaine médicale" (Paris), 1913, 1 vol. (17 p.) ; in-8°.
    • De la distribution radiculaire du noevus et du vitiligo, Masson (Paris), 1922, 1 vol. (15 p.) : fig. ; in-8°.

Bibliographie

  • A. F.: « Biographie du Docteur Maurice Klippel », in: Le Rictus [journal humoristique], 1913, [p. 9-10], Texte intégral.
  • (en) Patel P.R., Lauerman W.C.: « Maurice Klippel », in: Spine (Phila Pa 1976), 1995 Oct 1;20(19):2157-60.
  • Jean Lhermitte: « Maurice Klippel », in: La Presse Médicale, 1942, N°46, p. 654-5, Texte intégral.
  • Weber, F. P.: « Angioma-formation in connection with hypertrophy of limbs and hemi-hypertrophy », in: British journal of dermatology (1888), 1907,Vol. 19, pp. 231–5, Texte intégral.
  • « Dictionnaire biographique de psychiatrie par des membres de la Société Médico-psychologique. Maurice Klippel (Mulhouse 1858-Vevey 1942) », in: Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique, Volume 164, Issue 2, pages 176-179.

Notes et références

  1. Docteur Jean Weber-Koechlin: Guerre de 1870-1871. V, Les prussiens à Mulhouse en 1870 : journal d'un conseiller municipal E. Meininger (Mulhouse), 1910, disponible sur Gallica
  2. Maurice Klippel, Officier de la Légion d'honneur.
  3. Mathieu-Pierre Weil né à Charmes (Vosges) [1884-1956] , chef de laboratoire à la Charité, président de la "Ligue européenne contre le Rhumatisme".
  4. Syndrome de Klippel-Feil isolé dans le site Orphanet
  5. André Feil, né en 1884.
  6. Regroupement francophone international Klippel-Feil
  7. A. Feil: « Bibliographie. "Les fiancés d'Alexandrie" », in: Le Progrès médical, 1934, n°12, p. 516, Texte intégral.

Liens externes

  • Portail de la médecine
  • Portail de la psychologie
  • Portail de l’Alsace
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.