Mauro Tassotti

Mauro Tassotti, né le à Rome, est un footballeur italien. Il évoluait au poste d'arrière latéral droit, tant en club qu'en équipe nationale.

Mauro Tassotti
Biographie
Nationalité Italien
Naissance
Lieu Rome (Italie)
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Arrière droit
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1978–1980 Lazio Rome 47 (0)
1980–1997 Milan AC 583 (10)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1992–1994 Italie 8 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Il est l'entraîneur adjoint de Filippo Inzaghi au Milan AC, poste qu'il occupe depuis 2001, aux côtés successivement de Carlo Ancelotti, Leonardo, Massimiliano Allegri, Clarence Seedorf puis de Filippo Inzaghi.

Biographie

Carrière en club

Il ne connaît que deux clubs dans sa carrière : la Lazio Rome avec laquelle il débutera en série A le à Ascoli et le Milan AC. C'est principalement dans ce dernier qu'il se fait connaitre puisqu'il y a évolué pendant 17 ans.

Mauro Tassotti est un latéral droit réputé pour son jeu dur, qui lui vaut de nombreux cartons tout au long de sa carrière, mais également pour ses qualités techniques, rares chez un défenseur latéral.

Après avoir connu les années noires du grand club Milanais, symbolisées par deux saisons en Serie B au début des années 1980, il fait ensuite partie des grandes équipes de Sacchi et Capello. Il forme la défense du Milan pendant de longues années avec trois autres fidèles du club : Franco Baresi, Alessandro Costacurta et Paolo Maldini.

Il se construit ainsi un palmarès impressionnant avec entre autres 3 ligue des champions et 5 championnats d'Italie.

Carrière en sélection nationale

Malgré ses bonnes performances en clubs, Mauro Tassotti ne commence sa carrière internationale qu'à l'âge inhabituel de 32 ans. En effet son ancien entraineur au Milan Arrigo Sacchi est nommé sélectionneur de l'équipe d'Italie en 1991 et se souvient de ses qualités, alors que son prédécesseur sur le banc italien ne le tenait pas en haute estime.

Il est donc appelé pour disputer la Coupe du monde 1994 aux États-Unis. Il n'est pas un titulaire indiscutable mais joue malgré tout deux matchs en tant que titulaire. Le premier en phase de poule contre Irlande et le second en quart de finale contre l'Espagne.

Ce dernier match est son ultime partie avec la sélection Italienne. Au cours de cette rencontre, un fait de jeu le rendra célèbre. En effet, alors que l'Italie mène 2-1 et qu'on joue les arrêts de jeu, un centre Espagnol vient de la gauche, Tassotti est à la lutte au second poteau avec l'Espagnol Luis Enrique. Au départ du ballon il lui adresse un violent coup de coude au visage, l'Espagnol s'effondre et ne peut donc jouer cet ultime ballon, mais l'arbitre ne le voit pas et ne siffle pas de pénalty malgré les protestations de Luis Enrique qui a le visage en sang. L'Italie se qualifie donc pour la demi-finale. L'image du visage en sang de Luis Enrique fait le tour de la planète et Tassotti se voit infligé 8 matchs de suspension par la commission de discipline de la FIFA. Ce qui signifie qu'il ne dispute ni la demi-finale contre la Bulgarie, ni la finale contre Brésil.

Après ce mondial, il ne joue plus aucun match avec l'Italie.

Carrière d'entraîneur

Il entraîne l'équipe Primavera du Milan AC de 1997 à 2001.

Il devient ensuite l'entraîneur-adjoint du Milan AC à compter de cette date.

Le , à la suite du licenciement de Massimiliano Allegri, il est nommé entraîneur par intérim du Milan AC[1].

Le , il est nommé entraîneur adjoint d'Andreï Chevtchenko entraîneur de l'équipe national d'Ukraine.

Palmarès

Statistiques

En sélection

En club

  • Avec la Lazio : 41 matchs (0 but) en Serie A
  • Avec le Milan AC : 363 matchs (8 buts) en Serie A, 65 matchs (0 but) en Serie B
  • Soit un total de 469 matchs pour 8 buts en championnat professionnel

Notes et références

  1. « Le Milan AC remercie Massimiliano Allegri », sur eurosport.fr,

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.