Max André (homme politique)

Max André, né le à Vannes (Morbihan) et mort le à Paris (XVIe), est un résistant et homme politique français[1].

Pour l’article homonyme, voir Max André (acteur).

Max André
Fonctions
Sénateur de la Seine
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Vannes (Morbihan)
Date de décès
Lieu de décès Paris (XVIe)
Nationalité Française
Parti politique Mouvement républicain populaire (MRP)
Père Paul André
Diplômé de Université de Paris
Profession Juriste

Biographie

Fils de Paul André, président de la Cour de cassation, Max André effectue des études de droit à Paris[1]. Après la Première Guerre mondiale, il travaille pour la Commission inter-alliée de Haute-Silésie (1919-1922), puis travaille pour une banque en Chine et en Indochine jusqu'en 1936[1]. Après cela, il est employé par la cour d'appel de Paris et le tribunal civil de la Seine[1]. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Max André est actif dans la Résistance[1] à la demande d'Honoré d'Estienne d'Orves : il monte un réseau de renseignement à Paris Il siège notamment au comité directeur du Front national (1942-1944) et au comité parisien de Libération (1943-1946)[1].

Après la guerre, Max André participe à la fondation du Mouvement républicain populaire (MRP) et est élu au Conseil municipal de Paris, au Conseil général de la Seine et au Conseil de la République[1]. En 1946, il dirige la délégation française à la Conférence de Fontainebleau sur l'Indochine[1]. Enfin, de 1947 à 1948, il siège à l'Assemblée de l'Union française[1].

Détail des fonctions et des mandats

Mandat parlementaire

Notes et références

  1. « Anciens sénateurs IVème République : ANDRE Max », sur www.senat.fr (consulté le 27 janvier 2019)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la politique française
  • Portail de l’Île-de-France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.