Max Rée

Max Rée (parfois crédité Max Ree) est un costumier et directeur artistique danois, né le à Copenhague (Danemark), mort le à Los Angeles (Californie).

Pour les articles homonymes, voir Rée.
Max Rée
Avec Greta Garbo, dans un de ses costumes pour Le Torrent (1926, photo promotionnelle)
Naissance
Copenhague
Danemark
Nationalité Danoise
Décès
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Costumier et directeur artistique
Films notables La Lettre écarlate
La Symphonie nuptiale
La Ruée vers l'Ouest
Le Songe d'une nuit d'été

Biographie

Après des études d'architecture dans sa ville natale, Max Rée travaille au théâtre à Berlin avec Max Reinhardt, au début des années 1920. Puis, émigré aux États-Unis, il est directeur artistique à Broadway, pour la revue Earl Carroll's Vanities of 1924, représentée de septembre 1924 à début janvier 1925.

En 1925, il s'installe à Hollywood et débute comme costumier sur trois films sortis en 1926, Le Torrent de Monta Bell et La Tentatrice de Fred Niblo, tous deux avec Greta Garbo, ainsi que La Lettre écarlate de Victor Sjöström, avec Lillian Gish. Il est également directeur artistique sur des films américains sortis à partir de 1929.

Parmi ses autres films notables, citons La Symphonie nuptiale d'Erich von Stroheim (1928, avec le réalisateur et Fay Wray), The Divine Lady de Frank Lloyd (1929, avec Corinne Griffith et Victor Varconi) et La Ruée vers l'Ouest de Wesley Ruggles (version 1931, avec Richard Dix et Irene Dunne). Ce dernier remporte en 1931 l'Oscar du meilleur film et permet à Max Rée de gagner l'Oscar des meilleurs décors.

Son avant-dernier film, comme costumier, est Le Songe d'une nuit d'été de William Dieterle (1935, avec Ian Hunter et Verree Teasdale), où il retrouve Max Reinhardt coréalisateur. Quasiment retiré ensuite, il revient toutefois pour un ultime film sorti en 1947, Carnegie Hall d'Edgar George Ulmer (avec Marsha Hunt et William Prince), comme costumier et directeur artistique.

Il meurt six ans après (en 1953) d'un cancer.

Théâtre à Broadway

  • 1924-1925 : Earl Carroll's Vanities of 1924, revue, musique, lyrics, mise en scène et production d'Earl Carroll, livret de Ralph Spence et Earl Carroll

Filmographie partielle

Costumier seulement

Directeur artistique seulement

Costumier et directeur artistique

Récompense

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail du théâtre
  • Portail du Danemark
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.