Maxime Benoît-Jeannin

Maxime Benoît-Jeannin est un poète, romancier, biographe, essayiste et polémiste français, né à Saint-Dié-des-Vosges le .

Maxime Benoît-Jeannin
Nom de naissance Maxime Benoît-Jeannin
Naissance
Saint-Dié-des-Vosges, Vosges, France
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Débuts littéraires

Ses premières tentatives poétiques sont réunies dans un recueil publié en 1971 (Notices en plaques). Ses compositions ultérieures — poèmes et textes expérimentaux — s'égrèneront dans des revues et des anthologies (La Nouvelle Poésie française, de Bernard Delvaille, L’Année poétique, 1977) jusqu’à la fin des années 1970.

Il commence à écrire des nouvelles de science-fiction en 1976, puis un roman en 1978. En 1982, il a publié trois romans et une trentaine de nouvelles[1]. Benoît-Jeannin est également l'auteur d'une étude sur le romancier américain William S. Burroughs publiée par la revue Fiction (no 326).

Romans

Le Monde des livres distingue Le Florentin, le roman de Dante en 1985[réf. nécessaire]. En 1991, c’est Mademoiselle Bovary, la suite du roman de Flaubert. Colonel Lawrence paraît en 1992. Le Choix de Satan sort en 1996, et est lointainement inspiré de l'affaire Guy Desnoyers[réf. nécessaire], mais aussi un hommage appuyé à J.-K. Huysmans et à son roman Là-bas[réf. nécessaire], dont Benoît-Jeannin reprend le nom du personnage, Durtal. En 2003, Benoît-Jeannin écrit un roman historique, Miroir de Marie.

Chez les Goncourt parait en 2004 puis Mémoires d’un ténor égyptien en 2006 et Au bord du monde, un film d’avant-guerre au cinéma Éden en 2009. Il sort fin 2017 un roman d'histoire littéraire, Brouillards de guerre, dont tous les personnages sont des écrivains marquants des années quarante.

Biographies

Maxime Benoît-Jeannin écrit la biographie du violoniste et compositeur belge Eugène Ysaye en 1989. Pour célébrer le centenaire du prix Nobel de littérature attribué en 1911 à Maurice Maeterlinck, Maxime Benoît-Jeannin a publié une biographie centrée sur le couple en union libre formée du poète Maurice Maeterlinck et de la cantatrice Georgette Leblanc.

Essais

Maxime Benoît-Jeannin a analysé le personnage et l'œuvre d'Hergé : Le Mythe Hergé (2001) et Les Guerres d'Hergé (2007). Il a aussi analysé le monde littéraire parisien du début du XXIe siècle dans l'ouvrage La Corruption sentimentale — Les rentrées littéraires.

En 2016, il fait publier un court essai, L'Échec de Michel Houellebecq, bientôt suivi de Une vieille polémique française qui déplore la dénonciation par deux des principaux quotidiens français, au printemps 2000, de l’écrivain Renaud Camus. Il publie Les Fauteurs de guerre et la paix des cimetières en 2017.

Bibliographie

Poésie et science-fiction

  • Notices en plaques, poésie, Ghislain Geitner éditeur, Strasbourg, 1971.
  • La Terre était ici, roman, Kesselring, Paris, 1978.
  • L'Adieu des industriels, roman, Kesselring, Paris, 1980.
  • L’Ami des Ambrosiens, Éditions Opta, Paris, 1981.

Romans

  • La Croisière Einstein (en collaboration avec Philippe Cousin), Stock, Paris, 1983.
  • Le Florentin, le roman de Dante, Stock, Paris, 1985.
  • Mademoiselle Bovary, Éditions Belfond, Paris, et Le Cri, Bruxelles, 1991.
  • Colonel Lawrence, Le Cri/Jean-Michel Place, Bruxelles-Paris, 1992.
  • Le Choix de Satan, Le Cri, Bruxelles, 1995.
  • Miroir de Marie, Le Cri, Bruxelles, 2003.
  • Chez les Goncourt, Le Cri, Bruxelles, 2004.
  • Mémoires d’un ténor égyptien, Le Cri, Bruxelles, 2006.
  • Au bord du monde, un film d’avant-guerre au cinéma Éden, Le Cri, Bruxelles, 2009.
  • Les Confessions de Perkin Warbeck, Le Cri, Bruxelles, 2010.
  • Brouillards de guerre, Samsa, 2017.

Récits et chronique

  • Ivresse dans l’après-midi, Le Cri, Bruxelles, 1991.
  • Ton fils se drogue, Le Cri, Bruxelles, 1993.
  • Histoire de la Toison d’or (chronique, en collaboration avec Pierre Houart), Le Cri, Bruxelles, 2006.

Biographies

  • Eugène Ysaye, Éditions Pierre Belfond, Paris, 1989 (édition revue et augmentée, Le Cri, Bruxelles, 2001).
  • Ysaye, le sacre du violon, Bruxelles, 1989 ;
  • Georgette Leblanc (1869-1941), Le Cri, Bruxelles, 1998.
  • Georgette Leblanc/ Maurice Maeterlinck, Le Cri, Bruxelles, .

Essais

  • Le Mythe Hergé, Éditions Golias, Villeurbanne, 2001.
  • La Corruption sentimentale - Les rentrées littéraires, Le Cri, Bruxelles, 2002.
  • Les Guerres d'Hergé, Aden, Bruxelles, 2007.
  • L'Échec de Michel Houellebecq, Samsa Édition, Bruxelles, 2016.
  • Une vieille polémique française, Samsa, 2016.
  • Les Fauteurs de guerre et la paix des cimetières, Samsa, 2017.

Notes et références

  1. Nouvelles parues entre autres dans Fiction, Futurs, Alerte !, Libération, etc. Années 1976-1982[source insuffisante].

Annexes

Liens externes

  • Portail de la littérature française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.