Mer de Sibérie orientale

La mer de Sibérie orientale (en russe Восточно-Сибирское море) est une mer bordière de l'océan Arctique. Elle est comprise entre la côte de Sibérie au sud, l'archipel de Nouvelle-Sibérie à l'ouest qui la sépare de la mer des Laptev et l'île Wrangel à l'est qui la sépare de la mer des Tchouktches.

Mer de Sibérie orientale

Carte de la mer de Sibérie orientale.
Géographie humaine
Pays côtiers Russie
Géographie physique
Type Mer épicontinentale
Localisation Océan Arctique
Coordonnées 73° nord, 160° est
Superficie 913 000 km2
Profondeur
· Maximale 155 m
Géolocalisation sur la carte : District fédéral extrême-oriental
Géolocalisation sur la carte : Russie
Géolocalisation sur la carte : océan Arctique

Géographie

L'Organisation hydrographique internationale définit les limites de la mer de Sibérie orientale de la façon suivante[1] :

  • À l'Ouest : de l’extrémité nord de l'île Kotelny, à travers l'île jusqu'au cap Medveji (74° 37′ 46″ N, 139° 07′ 22″ E ) ; puis à travers l'île Petite Liakhov jusqu'au cap Vaguine sur l'île Grande Liakhov ; de là jusqu'au cap Saint-Nez (72° 54′ 02″ N, 140° 45′ 16″ E ) sur la terre ferme.
  • À l'Est : depuis le point le plus septentrional de l'île Wrangel, à travers cette île jusqu'au cap Blossom et de là au cap Iakan sur la terre ferme (69° 35′ 58″ N, 177° 24′ 39″ E ).

Sa superficie est de 913 000 km2. Elle est prise dans les glaces la plus grande partie de l'année. Sa profondeur est inférieure à 50 m sur 70 % de sa superficie, sa plus grande profondeur est de 155 m. La côte qui la borde est généralement plate à l'ouest jusqu'à l'embouchure de la Kolyma et montagneuse à l'est. La température de l'air est de 0 à 2 °C en été (4 °C au sud) et de −30 °C en hiver.

Le port principal est Pevek. Celui d'Ambartchik se trouve près de l'embouchure de la Kolyma.

Histoire

Vue satellite de la mer de Sibérie orientale (en hiver).

La mer fut découverte au XVIIe siècle par des navigateurs russes allant d'embouchure en embouchure. En 1648, Semion Dejnev et Fedot Alexeïev découvrirent la côte de l'embouchure de la Kolyma jusqu'à celle de l'Anadyr, puis jusqu'au détroit de Béring. Une exploration et une cartographie systématique de la mer et de ses côtes furent menées dans le cadre d'une série d'expéditions en 1735-1742, 1820-1824, 1822, 1909 et 1911-1914.

Notes et références

  1. « Limites des Océans et des Mers, 3e édition », Organisation hydrographique internationale, (consulté le 31 janvier 2015)
  • Portail de l’Arctique
  • Portail de la Sibérie
  • Portail du monde maritime
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.