Mer méditerranéenne

Une mer méditerranéenne, plus rarement, mer intramontagneuse[1] ou, par le passé, mer méditerranée[2] est une étendue d'eau salée où les échanges d'eaux profondes avec les océans sont limités. La circulation d'eau est dominée par les différences de salinité et de températures plutôt que par les vents. Le prototype de ce type de mer est la mer Méditerranée. Les mers intérieures sont fréquemment des mers méditerranéennes, les mers totalement fermées sont simplement appelées mers fermées.

Ne doit pas être confondu avec mer Méditerranée.

Étymologie

Le terme de Méditerranée vient du latin mediterraneus qui veut dire « au milieu des terres » (medius pour milieu et terra pour terre).

Caractéristiques

Leurs étendues relativement faibles empêchent les marées de s'y développer. Leurs faibles connexions avec les océans en font des mers à forte ou faible salinité suivant les apports d'eau douce et le taux d'évaporation de la mer. Si l'apport d'eau douce par les fleuves est moins important que l'évaporation, la salinité de la mer est plus importante que celle des océans, cas de la mer Méditerranée, sinon la salinité est plus faible, cas de la mer Baltique.

Classification

On peut subdiviser les mers méditerranéennes en deux types, suivant qu'elles soient bordées par un ou plusieurs continents, les mers intercontinentales et les mers intracontinentales, l'exemple type de mer intercontinentale est la mer Méditerranée, celui de mer intracontinentale est la mer des Caraïbes (pour les géologues, cependant, cette mer est une mer marginale).

Principales mers méditerranéennes

Dans l'océan Atlantique ou le bordant, la plus connue est la mer Méditerranée ainsi que les mers la bordant, mer Noire, mer Égée, etc. L'océan Arctique est parfois considéré comme une mer intercontinentale, la mer Baltique étant intracontinentale.

Dans l'océan Indien, on trouve le golfe Persique et la mer Rouge.

À la limite de l'océan Pacifique et de l'océan Indien, les mers de Banda, de Sulu, du Japon, etc. peuvent être considérées comme des mers méditerranéennes intracontinentales d'un point de vue océanographique mais sont des mers marginales d'un point de vue géologique[3].

Certaines mers peuvent être classées à la fois comme mers intracontinentales et épicontinentales. La Manche en est un exemple : bordée par des masses continentales, elle recouvre une partie d'un plateau continental mais elle est bien connectée à l'océan Atlantique via la mer Celtique ce qui rend sa classification comme mer intracontinentale incertaine[4].

Liste

NB: La plupart de ces mers peuvent être aussi qualifiées de mers intérieures.

Voir aussi

Références

  1. Comprendre et enseigner la planète Terre, éditions Ophrys, Collectif, (ISBN 978-2708010215)
  2. méditerranée, CNRTL, substantif féminin
  3. le Dictionnaire des sciences de la Terre, Encyclopædia Universalis, Éditions Albin Michel, (ISBN 2-226-10094-6), articles « Océans & mers » et « Mer marginale ».
  4. La Manche, Encyclopædia Universalis
  • Portail du monde maritime
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.