Mercy Cherono

Mercy Cherono (née le à Kericho) est une athlète kényane spécialiste des courses de fond.

Pour les articles homonymes, voir Cherono.

Mercy Cherono

Mercy Cherono lors des Championnats du monde 2013
Informations
Disciplines Courses de fond
Nationalité Kényane
Naissance
Lieu Kericho
Records
Co-détentrice du record du monde du relais 4 × 1 500 m (2014)
Palmarès
Championnats du monde - 1 -
Champ. du monde de relais 1 - -
Ligue de diamant 2 - -

Biographie

Elle est la sœur ainée de Caroline Chepkoech Kipkirui, également coureuse de fond[1].

En 2008, Mercy Cherono remporte le 3 000 mètres aux Championnats du monde juniors en 8 min 58 s 07. Deux ans plus tard, aux Championnats du monde juniors 2010, elle remporte une nouvelle fois le 3 000 mètres, en 8 min 55 s 07 devant Emebet Anteneh et Layes Abdullayeva qui terminent dans la même seconde à la suite d'un sprint final mené par Mercy Cherono.

Elle remporte sur 3 000 mètres deux épreuves comptant pour la Ligue de diamant 2012, à Monaco et à Lausanne.

En 2014, elle remporte la médaille d'or du relais 4 × 1 500 mètres lors des premiers relais mondiaux de l'IAAF, à Nassau aux Bahamas, en compagnie de Faith Kipyegon, Irene Jelagat et Hellen Obiri. L'équipe du Kenya, qui devance les États-Unis et l'Australie, améliore de plus de 30 secondes le record du monde en 16 min 33 s 58.

Vie privée

Le [2], elle se marie avec son compagnon, déjà père d'un enfant d'un précédent concubinage, relation qui débutera dans des conditions difficiles par suite de divergences entre son compagnon et l'ex-femme de celui[3]. En fin d'année 2017, elle annonce être enceinte de son premier enfant[4],[5]. Elle donne naissance à une fille, née le [6].

Palmarès

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2007 Championnats du monde cadets Ostrava 1re 3 000 m 8 min 53 s 94
2008 Championnats du monde juniors Bydgoszcz 1re 3 000 m 8 min 58 s 07
2009 Championnats du monde de cross Amman 2e Course junior
2e Équipe junior
2010 Championnats du monde de cross Bydgoszcz 1re Course junior
1re Équipe junior
Championnats du monde juniors Moncton 1re 3 000 m 8 min 55 s 07
2e 5 000 m 15 min 09 s 19
2011 Championnats d'Afrique de cross Nairobi 1re Individuelle 27 min 13 s
Championnats du monde Daegu 5e 5 000 m 15 min 00 s 23
2013 Championnats du monde Moscou 2e 5 000 m 14 min 51 s 22
2014 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 1re 4 × 1 500 m 16 min 33 s 58
Jeux du Commonwealth Glasgow 1re 5 000 m 15 min 7 s 21
Ligue de diamant 1re 3 000 m détails
2015 Championnats du monde Pékin 5e 5 000 m 15 min 01 s 35
Ligue de diamant 1re 3 000 m détails
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 4e 5 000 m 14 min 42 s 89

Records

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
1 500 m 4 min 01 s 26 Eugene
3 000 m 8 min 21 s 14 Doha
5 000 m 14 min 33 s 95 Rome

Liens externes

Notes et références

  1. (en) « Chepkoech hoping to follow in sister Cherono’s footsteps while Kiptum dazzles with 1:45.8 run – Kenyan World Youth Champs trials », sur iaaf.org, (consulté le 13 mai 2018)
  2. Kimathi Kamau, « Track queen Mercy Cherono runs into heart of her prince charming », sur Standard Digital News (consulté le 17 janvier 2018)
  3. (en) « [Video] ‘My husband had a child with another woman!’ Kenya's track beauty queen Mercy Cherono opens up about her troubled 4 month marriage », The Star, Kenya, (lire en ligne, consulté le 17 janvier 2018)
  4. Jonathan Komen, « Police issue warrant of arrest: Big show as Kenya’s top guns battle for glory », sur Standard Digital News (consulté le 17 janvier 2018)
  5. (en) Katami Michelle, « Hello baby bump!! 2013 5000m Silver medal Mercy Cherono @Mercherono is expecting and she looks so lovely here, doesn't she :-)...Congratulations girl..pic.twitter.com/9nTezXbYty », sur @MichKatami, 4:43 am - 17 jan 2018 (consulté le 17 janvier 2018)
  6. (en) « Star athlete Mercy Cherono and her husband welcome bouncing baby girl », The Star, Kenya, (lire en ligne, consulté le 24 juin 2018)
  • Portail de l’athlétisme
  • Portail du Kenya
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.