Michael Wayne

Michael Anthony Morrison, né le à Los Angeles (Californie), mort le à Burbank (Californie), est un producteur de cinéma américain, occasionnellement acteur.

Pour les articles homonymes, voir Morrison et Wayne.
Michael Wayne
Photographié vers 1981
Nom de naissance Michael Anthony Morrison
Naissance
Los Angeles
Californie, États-Unis
Nationalité Américaine
Décès
Burbank (Californie, États-Unis)
Profession Acteur (quatre films)
Producteur (neuf films)
Films notables (comme producteur)
Le Grand McLintock (1963)
L'Ombre d'un géant (1966)
Les Voleurs de trains (1973)

Fils aîné de John Wayne (1907-1979), il est connu sous le pseudonyme de Michael Wayne.

Biographie

Comme son frère cadet Patrick Wayne (né en 1939), il est né de l'union de John Wayne avec sa première épouse, Josephine Alicia Saenz (en) (1908-2003). Il débute au cinéma comme assistant de production sur L'Homme tranquille de John Ford (1952, avec John Wayne et Maureen O'Hara), où il apparaît en outre dans un petit rôle non crédité — il en tient un autre dans Le Conquérant de Dick Powell (1956, avec John Wayne et Susan Hayward).

À l'occasion du tournage d’Alamo (1960, avec John Wayne, Richard Widmark et Laurence Harvey), produit et réalisé par son père, où il est à nouveau assistant de production, Michael Wayne intègre la Batjac Productions fondée par The Duke, société productrice du film.

Sa première production pour la Batjac est Le Grand McLintock d'Andrew V. McLaglen (1963, avec John Wayne et Maureen O'Hara). Puis il est producteur de huit autres films américains, tous avec John Wayne, dont L'Ombre d'un géant de Melville Shavelson (sa deuxième production, 1966, avec Kirk Douglas et Senta Berger) et Les Voleurs de trains de Burt Kennedy (1973, avec Ann-Margret et Rod Taylor). Le dernier est Brannigan de Douglas Hickox (1975, avec Richard Attenborough et Mel Ferrer).

Comme acteur, il contribue encore à deux films de David A. Prior, respectivement sortis en 1989 et 1991.

Au décès de son père en 1979, Michael Wayne devient président de la Batjac et gère à ce titre les droits des films produits par la société (le dernier étant Un silencieux au bout du canon de John Sturges, sorti en 1974), jusqu'à sa mort d'une crise cardiaque en 2003. Sa mère mourut deux mois après lui.

Filmographie complète

Comme acteur

Comme assistant de production

Comme producteur

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail du western
  • Portail de Los Angeles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.