Michal (chanteur)

Michał Kwiatkowski, connu en France sous le prénom Michal et sous le pseudonyme Self Concept depuis 2010, est un chanteur polonais, auteur-compositeur-interprète francophone, né le à Gorzów Wielkopolski (Pologne). Il est le grand frère du chanteur Dawid Kwiatkowski.

Cet article concerne le chanteur. Pour le coureur cycliste, voir Michał Kwiatkowski (cyclisme).
Michal
Surnom Self Concept
Nom de naissance Michał Kwiatkowski
Naissance
Gorzów Wielkopolski, Pologne
Activité principale Chanteur
Genre musical Variété
Années actives depuis 2001
Labels Lovarium Production depuis 2012 Universal jusqu'en 2010

Biographie

Michał Kwiatkowski est né à Gorzów Wielkopolski (Pologne) en 1983. Passionné de musique, il apprend le piano et le chant dès son plus jeune âge et passe 8 ans au conservatoire avant de commencer à se présenter à divers concours de chant. Son bac en poche, le jeune homme se fait d’abord remarquer en participant à l’émission « Une chance vers le succès[1] » sur la chaine nationale polonaise. Puis, rapidement, il décide de se produire au-delà des frontières de sa Pologne natale. D'abord l'Ukraine, puis la Croatie et finalement la France.

Après avoir participé au concours de la chanson française de Villefranche de Rouergue où il remporte le prix « Voix du Sud[2] », il participe aux rencontres d'Astaffort où il suit un stage sur le processus de création musicale, parrainé par Francis Cabrel.

Alors qu’il poursuit ses études de lettres modernes et de science du langage à la Sorbonne, un ami le persuade de s'inscrire au casting de la Star Academy. C’est le début d'une belle histoire d'amour avec le public français. Michal sortira finaliste de l'émission aux côtés d'Élodie Frégé et vendra plus d'un million de disques avec ses acolytes dont la fameuse reprise de Gilbert Bécaud Qui a volé l'orange.

Il s'ensuit un premier album solo chez Universal, De l'or et des poussières, qui sort en 2004, porté par le duo avec Élodie Frégé Viens jusqu'à moi et qui rencontre un joli succès avec une tournée de 30 dates à travers la France, la Belgique et la Suisse et une résidence d'un mois au Sentier des Halles (Paris)[3].

Le single Mon tout qui est extrait de cet album lui permettra même de gagner le prix de la révélation masculine de l'année RFM en 2005.

En 2007, Michal amorce un virage électro-rock avec son deuxième album, All alone with my gueule, enregistré à Londres et réalisé par Pavle Kovacevic qui recevra un excellent accueil critique. L'album sera soutenu par deux concerts au théâtre Dejazet[4] et une nouvelle tournée dans les pays francophones.

En 2009, après avoir participé à la version polonaise de l'émission Danse avec les stars (saison 10,TVN)[5] de laquelle il finira demi-finaliste, l'artiste est confronté à une dualité artistique qui le pousse à s'affranchir de sa maison de disques pour créer sa propre structure et sortir un album concept aux influences new wave sous le pseudonyme Self Concept. Avec ce projet, Michal Kwiatkowski s'amuse d'un anonymat presque retrouvé et enchaine pendant 3 ans les concerts à guichets fermés dans des salles parisiennes comme le Nouveau Casino[6], le Divan du Monde[7] ou encore la Boule Noire[8] ainsi qu'une dizaine de dates à travers la France. 

En 2015, âgé de 31 ans et réconcilié avec son piano, Michal se lance, dans une nouvelle aventure : celle d'un album construit autour de l'œuvre de son concitoyen et mêlant à la fois musique classique et compositions pop. Il faut dire que le jeune homme a une relation particulière avec le virtuose : « Chopin est pour moi bien plus qu'un grand compositeur. Son œuvre m'a donné envie de faire du piano et a accompagné mes 8 années de conservatoire en Pologne. Comme lui, j'ai quitté la Pologne pour Paris il y a douze ans ».

Michał Kwiatkowski portait ce projet en lui depuis des années : « Chopin avait, avec son piano, un don qui dépasse l'entendement. Ils ne faisaient qu'un. Comme tous les pianistes, j'ai une relation particulière avec mon piano. Il est à la fois un ami, un amant ou ennemi redoutable quand je n'arrive pas à maîtriser un titre ».

C'est d'abord sur scène que Michal a souhaité présenter ce projet, soutenu par de nombreux organismes culturels tels que la Sacem, le CNV ou encore l'institut polonais… Après une dizaine de dates à travers la France et une résidence de 16 semaines à Paris[9], l'album Chopin etc. voit le jour avec des collaborations prestigieuses dont celles d’Élodie Frégé ou encore d'Emmanuel Tugny pour les textes.

Dans cet album mêlant pop et musique classique, Michal adapte l'œuvre de Chopin à travers douze titres connus ou originaux. « Chopin a inspiré énormément d'artistes contemporains, Serge Gainsbourg en tête qui a fait des morceaux merveilleux pour Catherine Deneuve ou Jane Birkin. Mais on trouve aussi des titres plus étonnants, comme le très énergique Could It Be Magic de Donna Summer qui s'inspire du prélude no 20... En fait, j'avais envie de rassembler pour la première fois ces chansons et de les mêler à des créations plus personnelles pour faire de cet album une porte ouverte sur l'univers du compositeur ».

En 2017, il épouse son compagnon depuis trois ans, le journaliste Maxim Assenza, à Paris[10]. En , leur divorce est annoncé[11].

Discographie

Albums

au sein de Star Academy 3

  • 2003 : Star Academy fait sa bamba !
  • 2003 : Star Academy chante Elton John
  • 2003 : Star Academy 3 : l'intégrale
  • 2003 : Star Academy 3 : les meilleurs moments

en solo

Singles

  • 2004 : Tu mets de l'or (12e en Belgique, 18e en France, 69e en Suisse)
  • 2004 : Viens jusqu'à moi en duo avec Élodie Frégé (5e en Belgique, 8e en France, 30e en Suisse)
  • 2004 : Deauville (single promo)
  • 2005 : Mon tout (40e en Belgique, 50e en France)
  • 2006 : All alone with your gueule (68e en France)
  • 2007 : Ça
  • 2010 : Self Concept - Too strange (EP What's your name)
  • 2011 : Self Concept - You are the last
  • 2012 : Self Concept - Sinner
  • 2014 : Mon âme

Notes et références

Liens externes


  • Portail de la musique
  • Portail de la Pologne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.