Michel Demuth

Michel Demuth, né le à Lyon et mort le à Paris, est écrivain, traducteur et éditeur de science-fiction français, plus spécialement de space opera. Il a également publié sous le pseudonyme de Jean-Michel Ferrer[1].

Pour les articles homonymes, voir Demuth.
Michel Demuth
Alias
Jean-Michel Ferrer
Naissance
Lyon, France
Décès
Paris, France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Biographie

Michel Demuth publie pour la première fois en 1958.

De 1958 à 1968, il écrit des romans et des nouvelles de science-fiction. Par la suite, il s'oriente vers l'activité éditoriale. Il est aussi connu pour sa traduction de plusieurs romans du cycle de Dune.

En 1970, il succède à Alain Dorémieux au poste de rédacteur en chef des revues Alfred Hitchcock magazine et Galaxie, qu'il occupe respectivement jusqu'en 1972 et 1977.

De 1972 à 1977, il est également directeur de la collection Anti-mondes aux éditions OPTA. Puis, de 1977 à 1981, il dirige avec Jean-Baptiste Baronian la première collection de science-fiction au Livre de poche.

Il obtient le Grand Prix de la science-fiction française en 1977 pour son cycle de nouvelles Les Galaxiales.

À titre posthume, il obtient le prix du Lundi 2007 de la nouvelle pour l'ensemble du recueil que lui a consacré la revue Lunatique (numéro spécial paru en ).

Œuvres (sélection)

Romans

  • Les Galaxiales, tome 1, J'ai lu SF, n° 693, 1976
  • Les Galaxiales, tome 2, J'ai lu SF, n° 996, 1979 (ISBN 2-277-11996-2)
  • Les Années métalliques, J'ai lu SF, n° 1317, 1977 (ISBN 2-277-21317-9)
  • La Clé des étoiles, Le Masque Science-Fiction, n° 59, 1977 (ISBN 2-7024-0605-X)

Nouvelles

  • Nocturne pour démons ()
  • The Fullerton Incident, Mnémos
    dans ICARES 2004, anthologie composée par Richard Comballot
  • À l'est du Cygne, Le Bélial' (ISBN 978-2-84344-101-1)

Bande dessinée

Anthologies

  • Androïdes, robots et machines folles, Opta, 1974
  • Apothéoses, apocalypses et retours à zéro, Opta, 1975
  • Batailles à venir, soldats de la fin des temps, Opta, 1977
  • Bébés-surprises et drôles de bestioles, Opta, 1975
  • Catastrophes, Omnibus, 2005
  • Ceux d'ailleurs, Opta, 1974
  • Enfers et paradis de l'espace, Opta, 1973
  • Gadgets aimables et trucs épouvantables, Opta, 1974
  • Toxicofuturis, Opta, 1977
  • Le Livre d'Or de la science-fiction : Robert Sheckley, Pocket, 1980
  • Phares stellaires et sillages atomiques, Opta, 1977
  • Rires cosmiques, gargouillis galactiques et futurs désopilants, Opta, 1976
  • Rois étranges et dictateurs fous de l'avenir, Opta, 1975
  • Soleils d'ailleurs et lunes de mort, Opta, 1975
  • Surhommes, télépathes et suresprits, Opta, 1976
  • Trésors et pièges du temps, Opta, 1974
  • Tu brûles !, Pocket, 1990
  • Ultra-dimensions et univers inversés, Opta, 1976
  • Us et coutumes d'après-demain, Opta, 1975
  • Voyageurs de l'éternité et couloirs du temps, Opta, 1977

Traductions (liste incomplète)

Notes et références

  1. « Portrait d'un homme-orchestre, un entretien avec Michel Demuth », Richard Comballot, Bifrost no 25.
  2. « Aux USA, il y a ces redoutables ateliers où on apprend à écrire de la SF. Résultat, le pauvre Demuth se paye une traduction de Dune écrite par deux « étudiants » qui connaissent mal leur langue maternelle et ne savent pas conjuguer un verbe au passé. » (Bifrost no 25, p. 138)

Liens externes

  • Portail de la littérature française
  • Portail de la science-fiction
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.