Michel Falempin

Michel Falempin est un écrivain français né à Paris en 1945.

Michel Falempin
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Biographie

Sous bibliothécaire à la Bibliothèque nationale puis conservateur à la BPI du centre du Centre Georges-Pompidou.

Il a obtenu le prix Fénéon en 1976 pour L'Écrit fait masse.

Son œuvre, écrite en dehors des genres littéraires, est notamment influencée par Stéphane Mallarmé, les littératures de l'âge baroque et les avant-gardes dont Michel Falempin est issu[réf. nécessaire].

En 1999, il signe pour s'opposer à la guerre en Serbie la pétition « Les Européens veulent la paix »[1], initiée par le collectif Non à la guerre[2].

Œuvres

  • L'Écrit fait masse, Paris, Flammarion, coll. Digraphe, 1976. (Prix Fénéon)
  • La Légende travestie, Paris, Flammarion, coll. Textes, 1987.
  • L’ Œil occulte, Paris, Imprimerie nationale, coll. Littérature, 1989.
  • Stances de l'Érinnye, Nœux-les-Mines, Ecbolade, 1989.
  • Le Paradoxe du lotus, La souterraine, la Main Courante, 1991.
  • Gongora parmi les ombres, Barcelone, éd. bilingue, Noésis, coll. Parvula, 1994.
  • L'Apparence de la vie, Paris, éditions Ivrea, 1995 (ISBN 2-85184-242-0)
  • La Prescription, Paris, éditions Ivrea, 1996. (ISBN 2-85184-254-4)
  • Ce que fiction veut dire, Lyon, Horlieu(x), 1997
  • Fiction lente, Paris, éditions Ivrea, 1999 (ISBN 2-85184-272-2)
  • La tierce personne, Paris, L'Harmattan, coll. Levée d'ancre, 2003.
  • Exeat, Nœux-les-Mines, Ecbolade, 2008
  • Faux airs, Publie.net (livre numérique), 2008
  • La vie littéraire, Paris, L'Harmattan, coll. Levée d'ancre, 2011
  • L'irréel du passé, Hazebrouck, Hapax, 2012

Références

Liens externes

  • Portail de la littérature française
  • Portail de la poésie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.