Michel de Menehou

Michel de Menehou (actif entre 1557 et 1568) est un théoricien et compositeur français du XVIe siècle. Il fut maître des enfants de chœur de l'église de Saint-Maur-des-Fossés, et il écrivit son traité : « Nouvelle instruction familière, en laquelle sont contenus les difficultés de la musique, avec le nombre des concordances, & accords ; ensemble la manière d'en user » (Paris 1558), qui est important parce qu'il est le premier publié en France où se trouve le mot « accord » (ch. 16 et 17, 22) employé pour indiquer l'harmonie de plusieurs sons réunis. Menehou est aussi celui qui parle le premier des « cadences parfaites » et « imparfaites » (ch. 19 et 20).

Page de titre de la Nouvelle instruction familière... (chez Nicolas du Chemin, 1558).

Menehou est au service du cardinal Jean Du Bellay, auquel le traité est dédié et laisse 9 chansons dans des recueils collectifs, également publié par Nicolas du Chemin[1] entre 1557 et 1568[2].

Écrits

  • « Nouvelle instruction familière... », chez Nicolas du Chemin, Paris 1558[3] ; rééd. 1571 ; rééd. 1582, chez Léon Cavellat[4].

Notes et références

  1. Marc Honegger, Dictionnaire de la Musique, Paris, Bordas, , XV-1216 p. (ISBN 2040107215 et 2040107266, OCLC 8206111, notice BnF no FRBNF34644728), p. 721.
  2. Encyclopédie de la musique (trad. de l'italien), Paris, Librairie générale française, coll. « Le Livre de poche/Pochothèque. Encyclopédies d'aujourd'hui », , 1 142 p. (ISBN 2253053023, OCLC 491213341), p. 488.
  3. (notice BnF no FRBNF43148444)
  4. Imprimeurs et libraires parisiens du XVIe siècle disponible sur Gallica

Liens externes

  • Portail de la musique classique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.