Midi minuit fantastique

Midi-Minuit Fantastique est une revue de cinéma fondée en 1962 par Michel Caen, Alain Le Bris, Jean-Claude Romer et Jean Boullet, publiée par Éric Losfeld et qui a cessé de paraître en 1971, après 20 livraisons.

Midi-Minuit Fantastique
Pays France
Fondateur Michel Caen, Alain Le Bris, Jean-Claude Romer et Jean Boullet
Date de fondation 1962
Date du dernier numéro 1971

ISSN 0047-7273

Histoire de la revue

Le premier numéro sort à Paris chez Éric Losfeld en mai- au prix de 6 francs, avec une consacrée à Terence Fisher. Le format est similaire à celui de la revue Positif, également éditée par Losfeld, 22 par 15 cm.

L'idée de ce magazine consacré aux films fantastiques, d'horreur et de science-fiction, une première en France[1], est née de la rencontre, à la librairie parisienne « Le Minotaure » située dans le Quartier latin et dirigée par Roger Cornaille, de Jean-Claude Romer qui préparait un article sur Tod Browning pour la revue Bizarre et de Jean Boullet. Ils furent rejoints par deux étudiants, Michel Caen et Alain Le Bris, passionnés par le sujet et missionnés par Éric Losfeld.

Certains numéros sont consacrés à des thèmes particuliers, comme King Kong (no 3), Dracula (no 4-5), Les Chasses du comte Zaroff, Érotisme et épouvante dans le cinéma anglais (no 8, ).

Francis Lacassin et Jacques Sternberg, entre autres, ont collaboré à la revue dont la parution est irrégulière.

La numérotation va de 1 à 24, dont quatre numéros doubles, sans compter un numéro resté inédit car censuré, le 25/26, qui devait sortir en 1972-1973. Le numéro 24 est daté « Hiver 1970-1971 ».

Les derniers numéros portent la mention « interdit aux moins de 18 ans ».

Bibliographie

Notes et références

Liens externes

Catégorie connexe

Voir : Catégorie:Collaborateur de Midi-Minuit Fantastique

  • Portail du cinéma
  • Portail de la presse écrite
  • Portail de l’horreur
  • Portail de la science-fiction
  • Portail de la fantasy et du fantastique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.