Milka

Milka est une marque commerciale de produits au chocolat créée en Suisse par Suchard en 1901 et détenue actuellement par le groupe américain Mondelēz International, issu d'une scission de l'américain Kraft Foods qui avait acquis la marque en 1990. Basée en Allemagne à Lörrach, la marque, produite actuellement dans une dizaine de pays européens, mais pas en Suisse, utilise largement l'image des Alpes pour son marketing[1].

Milka

Création 1901
Dates clés 1901-1970 : Suchard S.A
1970-1982 : Interfood S.A
1982-1990 : Jacobs Suchard AG
1990-2012 : Kraft General Foods
Siège social Lörrach
 Allemagne
Actionnaires Kraft Heinz
Activité Chocolat
Confiserie
Société mère Mondelēz International
Site web www.milka.com

Histoire

Publicité du chocolat Milka de Suchard, d'environ 1906.

Philippe Suchard fonde sa confiserie à Neuchâtel, en Suisse le . Il y propose des desserts frais et nouveaux, « au chocolat fin de sa fabrique ».

Son chocolat ne contient alors pas de lait. En 1875, Daniel Peter crée le chocolat au lait que Suchard commercialisera aussi à partir des années 1890.

En 1901, la marque « Milka » est enregistrée. On considère généralement que le mot « Milka » est l'association des mots allemands Milch und Kakao (« lait et cacao »), même si à l'époque, les gens pensèrent qu'il s'agissait d'un hommage de Carl Russ-Suchard aux interprétations des opéras de Wagner par Milka Ternina, une célèbre soprano croate[2],[3].

La marque Milka change de mains à de nombreuses reprises, au fur et à mesure des rachats des groupes qui la possède : Interfood (fusion de Chocolat Suchard et de Chocolat Tobler), Jacobs Suchard (fusion d'Interfood et de Jacobs), Kraft Jacobs Suchard (fusion Jacobs Suchard et de Kraft General Foods Europe), puis enfin de Mondelēz International, groupe issu de la scission des activités non américaines de Kraft Foods.

En 1972, la vache Milka est créée et en 1973 elle devient la figure centrale pour toute la publicité Milka. La vache, icône de la marque, appartient à la race Simmental[1]

Milka, marque-fille de la marque Suchard, devient marque produit en 1987 et augmente les types de produits pour n'être plus seulement associée à la tablette de chocolat au lait, et devenir marque-mère[1].

En 1988, le texte MILKA, la vache Milka et le paysage alpin deviennent prépondérants sur l'emballage.

En , Milka Budimir, une couturière de Bourg-lès-Valence (France), obtient le nom de domaine milka.fr. Le géant de l'alimentaire Kraft Foods, propriétaire du chocolat Milka, fait alors pression sur la couturière pour qu'elle abandonne la propriété de milka.fr. C'est ce que l'on appellera l'affaire Milka.

En , Mondelez revend Suchard au fonds d'investissement français Eurazeo[4] mais conserve Milka. Les marques sont pour la première fois vendues par des entreprises différentes.

Production

Sites de fabrication

Auparavant, l'étiquette comportait la mention « chocolat au lait suisse ». Au XXIe siècle, elle a été remplacée par « chocolat au lait du pays alpin », bien que la plupart des sites de production ne soient pas situés dans des pays alpins : Lörrach (Allemagne), Bludenz (Autriche), Belgrade (Serbie), Svogué (Bulgarie), Bratislava (Slovaquie), Brașov (Roumanie), Costa Rica, Curitiba (Brésil), Jankowice (Pologne), Trostianets (Ukraine), Grèce, Belgique et Strasbourg (France).

Ingrédients

Le produit dénommé Chocolat au lait Milka du pays alpin contient[5][source insuffisante] : sucre, beurre de cacao, poudre de lait écrémé, pâte de cacao (30 % minimum), lactosérum en poudre, beurre concentré, pâte de noisettes, lécithine de soja (émulsifiant), vanilline (arôme).

Gamme de produits

Outre les tablettes de chocolat, de nombreuses confiseries sont vendues sous la marque Milka. En parallèle, la stratégie de co-marquage de Mondelēz a donné naissance à des associations de marques du même groupe, comme Milka Tuc ou Philadephia Milka.

Publicité

Depuis la création de la marque, les tablettes de chocolat sont emballées dans un papier couleur lilas avec une image de vache noire et blanche dans un décor alpestre. Puis, en 1972, sur une proposition de l'agence de publicité Y&R, la « vache Milka » est représentée avec des taches lilas. Elle devient alors la mascotte de la marque.

Depuis 1998, les publicités télévisées utilisent également l'humour de marmottes anthropomorphes qui fabriqueraient artisanalement le chocolat Milka. Ces spots publicitaires, et en particulier l'une de leurs répliques (« Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu… Mais bien sûr ! »), sont d'ailleurs entrées dans la culture populaire pour marquer l'incrédulité de la personne qui utilise la réplique en question.

Dans les années 1990, Peter Steiner est devenu populaire avec la publicité pour une barre de chocolat « Milka », dans laquelle il était Cool man. Le gag a même été dans le hit-parade suisse, grâce aux chansons Geierwally et It's cool man.[réf. nécessaire]

Notes et références

  1. Jean Watin-Augouard, Milka, marque transversale, revue des marques : numéro 80 - octobre 2012
  2. (sv) « Did you know? » (version du 29 novembre 2014 sur l'Internet Archive)
  3. « Le Saviez Vous ? - Milka » (version du 6 janvier 2009 sur l'Internet Archive)
  4. Carambar prend un nouveau départ, lemonde.fr, 29 avril 2017.
  5. « Lait du pays Alpin », sur milka.fr (consulté le 14 mai 2015)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la production industrielle
  • Portail du chocolat
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.