Mine d'uranium de Rössing

La mine d'uranium de Rössing est une mine à ciel ouvert située dans le désert du Namib en Namibie, près de la ville d'Arandis, située à 70 kilomètres de la ville côtière de Swakopmund.

Mine d'uranium de Rössing
Ressources
Exploitant
68,62 % Rio Tinto jusqu'en 2019, China National Uranium Corporation depuis
Ouverture
1976
Adresse
Coordonnées
22° 29′ 03″ S, 15° 02′ 56″ E
Localisation sur la carte de Namibie
Localisation sur la carte d’Afrique

Historique

Elle est la mine d'uranium à ciel ouvert la plus ancienne au monde.

Sa production a commencé en 1976[1].

En 2010, il s'agit de l'une des trois plus grandes mines d'uranium en exploitation dans le monde. Elle est détenue alors par la société Rio Tinto à 69 %.

La baisse des cours de l'uranium depuis 2007 met en péril l'équilibre financier de la mine et Rio Tinto a annoncé en 2013 le licenciement de 276 personnes sur le site[2].

Elle a produit, en 2017, 4,652 millions de livres d’uranium.

En , Rio Tinto annonce un accord pour céder sa participation (69 %) a China National Uranium Corporation, pour 106,5 millions de dollars[3]. Celui-ci est finalisée début . Le paiement initial en espèces est de 6,5 millions $. Les 100 millions de dollars restants sont liés au prix au comptant de l'uranium et au bénéfice net de Rössing pour les sept prochaines années civiles.[4]

À 15 km au sud de Rössing se trouve la mine d'uranium de Husab, exploitée depuis 2014. Et à 35 km au nord-est se trouve la mine d'uranium de Trekkopje, propriété d'Areva, qui n'a jamais réellement commencé sa production.

Notes et références

  • Portail de la mine
  • Portail du nucléaire
  • Portail de la Namibie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.