Ministère provisoire du 1er août 1830

Le ministère provisoire désigné le par Louis-Philippe d'Orléans en sa qualité de lieutenant général du royaume, était composé de commissaires provisoires aux différents départements ministériels. Il comprenait 7 membres.

Ministère provisoire du 1er août 1830

Trois Glorieuses

Lieutenant-général du royaume Louis-Philippe d'Orléans
Formation
Fin
Durée 10 jours
Composition initiale

Formation

Afin de démontrer qu'il était seul titulaire du pouvoir exécutif, le lieutenant général affecta d'ignorer les nominations faites la veille par la commission municipale de Paris (Voir : Ministère nommé par la commission municipale de Paris). Néanmoins, afin d'éviter de paraître vouloir défier la commission, il confirma la plupart des nominations (Dupont de l'Eure à la Justice, Gérard à la Guerre, Louis aux Finances, Rigny à la Marine) et n'évinça qu'un seul commissaire, le duc de Broglie, qui perdit l'Intérieur au profit de Guizot, tandis que Bignon remplaçait ce dernier à l'Instruction publique et libérait ainsi les Affaires étrangères, confiées au maréchal Jourdan.

Président du Conseil et Ministres

Président du Conseil

Fonction Image Nom
Président du Conseil des ministres Louis-Philippe Ier

Ministres

Fonction Image Nom
Ministre de l’Intérieur François Guizot
Ministre de la Justice Jacques Charles Dupont de l'Eure
Ministre des Affaires étrangères Jean-Baptiste Jourdan
Ministre de la Guerre Étienne Maurice Gérard
Ministre des Finances Joseph-Dominique Louis
Ministre de la Marine Henri de Rigny
Ministre de l’Instruction publique Louis Pierre Édouard Bignon

Fin

Devenu roi des Français le , Louis-Philippe Ier remania le ministère provisoire le . Voir : Premier ministère du règne de Louis-Philippe Ier.

  • Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la politique française
  • Portail de la monarchie de Juillet
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.