Mohamed Diab Al Attar

Mohamed Diab Al Attar (arabe محمد دياب العطار), plus connu sous le nom d'Ad-Diba (né le [1] à Alexandrie en Égypte et mort le dans la même ville) est un joueur de football international égyptien, qui évoluait au poste d'attaquant, avant de devenir ensuite arbitre de football.

Pour les articles homonymes, voir Diab.

Ad-Diba
Biographie
Nom Mohammed Diab Al Attar
Nationalité  Égyptien
Naissance
Lieu Alexandrie (Égypte)
Décès
Lieu Alexandrie (Égypte)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1944-1958 Ittihad Alexandrie
Zamalek
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1954-1957 Égypte
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Biographie

Carrière en club

Carrière en sélection

Connu pour avoir été international avec les Pharaons, Mohamed Diab Al Attar a inscrit quatre buts lors de la finale de la coupe d'Afrique des nations 1957, ce qui reste toujours un record du nombre inscrit en finale lors de la compétition[2].

Il inscrivit également le but de la victoire pour l'Égypte lors de la demi-finale contre l'Éthiopie[3].

Il entama une carrière d'arbitre de 1968 à 1976, arbitrant la finale de la CAN 1968[4].

En 2007, il est inclus dans une liste faite par la Confédération africaine de football des 200 meilleurs footballeurs africains de tous les temps[5].

Carrière d'arbitre

Annexes

Liens externes

Notes et références

  1. (en) Biographie sur WorldReferee.com
  2. (en) Tiego Tiemtore, « CAN winners from 1957 to 2002 », panapress.com (consulté le 19 septembre 2010)
  3. (en) African Nations Cup 1957 - Details and Scorers sur RSSSF
  4. (en) Matchs arbitrés par Mohamed Diab Al Attar sur WorldReferee.com
  5. (en) « Kenya missing out on Africa soccer Elite list » [archive du ], kenyafootball.com, (consulté le 19 septembre 2010)


  • Portail du football
  • Portail de l'arbitrage sportif
  • Portail de l’Égypte
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.