Mohamed Hédi El Amri

Mohamed Hédi El Amri (arabe محمد الهادي العامري), né en 1906 à Kalâa Seghira et mort le , est un écrivain et historien tunisien.

Pour les articles homonymes, voir Amri.
Mohamed Hédi El Amri
Mohamed Hédi El Amri en 1928
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Biographie

El Amri durant une interview en 1969

Diplômé de l'université Zitouna à l'âge de 20 ans, il enseigne dans une école coranique de Tunis puis est nommé, en 1928, directeur d'une école coranique de Monastir où il passe plus d'une vingtaine d'années.

Il écrit également dans la presse tunisienne et égyptienne dès son jeune âge et y traite plusieurs sujets d'ordre politique, culturel, religieux et social. Dès l'indépendance de la Tunisie en 1956, El Amri participe aux émissions de la radio nationale jusqu'à son décès.

Analyse

Selon Mustapha Kilani, ses différents écrits littéraires, historiques et pédagogiques renverrait l'image du monde encyclopédique arabe. En effet, El Amri avait été instruit sur le modèle des grands écrivains du Moyen Âge et était imprégné d'une culture théologique née de ses études à la Zitouna.

Porté par son amour pour la lecture, il mène des recherches et se passionne pour la littérature, la philosophie et l'histoire. Intellectuel issu de la conservatrice Zitouna, il était toutefois différent des hommes de son époque car persuadé que les causes majeures du retard de la civilisation arabe était le dépassement de celle-ci et citait sa rupture avec la raison comme l'une des causes de son sous-développement.

Œuvres

  • L'histoire du Maghreb arabe à travers sept siècles
  • Souvenirs de l'évacuation
  • La Tunisie à travers les siècles et les civilisations

Bibliographie

  • Amor Ben Salem, Union des écrivains tunisiens. Statut et biographie des membres, éd. Union des écrivains tunisiens, Tunis, 1989, p. 340
  • Mohamed Boudhina, Machahîr Al Tûnusiyyîn (Tunisiens célèbres), éd. Cérès, Tunis, 1992
  • Mustapha Kilani, Cheik Oudaba Essahel, éd. Dar El Maaref, Sousse, 2005
  • Mohamed Mahfoudh, Biographies des auteurs tunisiens, éd. Dar al-Gharb al-Islami, Beyrouth, 1982, p. 316-321

Liens externes

  • Portail de la Tunisie
  • Portail de l’historiographie
  • Portail de la littérature africaine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.