Mohamed M'Changama

Mohamed M'Changama, né le à Marseille, est un footballeur international comorien d'origine française évoluant au poste d'attaquant. Il est le frère ainé de Youssouf M'Changama, joueur de football également international comorien. Il joue actuellement à l'EAG.

-(202 Istres FC

Mohamed M'Changama
Situation actuelle
Équipe Istres FC
Biographie
Nationalité Français
Comorien
Nat. sportive Comorien
Naissance
Lieu Marseille (France)
Taille 1,87 m (6 2)
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
2007-2009 Aubagne FC
2009-2010 AS Gardanne
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2010-2011 Nîmes Olympique 027 0(5)
2011-2013 Amiens SC 018 0(1)
2013-2014 GS Consolat 031 (13)
2014 Le Poiré-sur-Vie VF 010 0(3)
2014-2015 GS Consolat 021 0(2)
2015-2016 Les Herbiers VF013 0(1)
2016-2017 US Zilimadjou
2017-2019 FC Annecy015 0(4)
2019- Athlético Marseille004 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010- Comores 019 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 mars 2019

Biographie

Débuts et révélation

Il évolue lors de la saison 2009/2010 pour l'AS Gardanne en CFA 2. Il se fait alors remarquer par les recruteurs du Nîmes Olympique, en Ligue 2, ou il signe en été 2010.

Il joue son premier match professionnel le 1er octobre 2010 contre Le Mans FC, et fait son entrée en jeu à la 89e minute en remplacement de Jonathan Ayité[1]. Lors de la journée suivante, il est titularisé à la pointe de l'attaque nîmoise face au FC Istres[2]. Le , à l'occasion de la réception d'Évian Thonon Gaillard pour le compte de la 11e journée de Ligue 2, il marque son premier but en professionnel sans toutefois pouvoir empêcher la défaite de son équipe[3].

Propulsé titulaire en puissance à partir du mois de janvier 2011 suite aux départs de Benjamin Moukandjo et de Jonathan Ayité, il inscrit trois buts sur la phase retour. Malheureusement, il ne parvient pas à sauver son équipe de la relégation en National. En 2017 il se dirige à l'US Zilimadjou dans son pays d'origine pour un contrat de 3 ans

Passage professionnel

Évoluant sous licence amateur à Nîmes, il signe son premier contrat professionnel en juin 2011 avec l'Amiens Sporting Club Football tout juste promu en Ligue 2[4].

Il joue son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs le 29 juillet en affrontant son ancien club à l'occasion du 1er tour de Coupe de la Ligue[5]. Cependant, il se blesse gravement au cours du match en se rompant les ligaments croisés[6].

Il ne retrouve les terrains que le à l'occasion de la 30e journée de Ligue 2 sur la pelouse de Châteauroux. Bien que prenant part aux 9 dernières rencontres de la saison, il ne peut empêcher son équipe de terminer dernière et de retrouver le National pour la saison 2012-2013[7].

Il quitte le club amiénois à l'issue du championnat 2013 en ayant pris part à six rencontres de championnat.

Après quelques mois dans les Comores à l'Union sportive de Zilimadjou, il s'engage le au Football Club d'Annecy qui évolue alors dans le championnat de France de football de National 2[8]

Il rejoint l'Athlético Marseille en [9].

Parcours international

International comorien, il joue son premier match en octobre 2010 contre le Mozambique dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012[10].

Notes et références

  1. Premier match pro. sur lfp.fr
  2. Première titularisation chez les pro. sur lfp.fr
  3. Premier but en pro. sur lfp.fr
  4. M'Changama à Amiens sur amiensfootball.com
  5. Premier match à Amiens sur lfp.fr
  6. Grave blessure en juillet 2011 sur foot-national.com
  7. Amiens en National sur sports.yahoo.com
  8. About Boina Houssamdine, Mercato : Mohamed M'Changama à Annecy et Faouz Faidine à Gemenos, Comoros Football 269, 21 décembre 2017, consulté le 28 février 2018.
  9. Mercato : l’Annécien M’Changama rejoint l’Athlético Marseille, Le Dauphiné libéré, 3 janvier 2019.
  10. Première cape internationale sur eliedjouma.centerblog.net

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail des Comores
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.