Mol (Belgique)

Mol est une commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande, dans la province d'Anvers.

Pour les articles homonymes, voir Mol.

Mol

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Belgique
Région  Région flamande
Communauté  Communauté flamande
Province  Province d'Anvers
Arrondissement Turnhout
Bourgmestre Wim Caeyers (CD&V) (2019-24)
Majorité CD&V, N-VA (2019-24)
Sièges
CD&V
N-VA
sp.a
Memo-Meermol
Vlaams Belang
OpenVLD
33 (2019-24)
10
10
4
3
3
3
Section Code postal
Mol 2400
Code INS 13025
Zone téléphonique 011 -014
Démographie
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
36 544 ()
49,76 %
50,24 %
320 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
18,44 %
64,05 %
17,51 %
Étrangers 6,43 % ()
Taux de chômage 6,51 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 14 477 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 51° 11′ nord, 5° 06′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
114,26 km2 (2005)
30,12 %
27,09 %
26,32 %
16,47 %
Localisation

Situation de la commune au sein de l'arrondissement de Turnhout et de la province d'Anvers
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Mol
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Mol
Liens
Site officiel www.gemeentemol.be

    Histoire

    Mol est connu pour son Centre d'études de l'Energie Nucléaire SCK•CEN, créé en 1952. En 1953, le Centre d’Etudes des Applications de l’Energie Nucléaire, aujourd’hui rebaptisé SCK•CEN, décida la construction en Belgique du premier réacteur nucléaire de recherche.

    Mol, église: Sint Pieter en Pauwelkerk

    Le site de Mol fut choisi en 1954 pour la construction du réacteur BR-1 fonctionnant à l'uranium naturel, refroidi par air et modéré par le graphite, d'une puissance de 3 MWe[1]. Le premier réacteur nucléaire belge à eau pressurisée BR-3 y a été construit en 1962. Il est définitivement arrêté depuis 1987 et actuellement en phase de démantèlement nucléaire. Le SCK•CEN accueille également sur son site un laboratoire de recherche souterrain destiné à évaluer la faisabilité du stockage des déchets radioactifs en couche géologique profonde dans la couche d'argile située à environ 250 m de profondeur[2].

    Les communes de Mol et Dessel sont candidates pour un centre de stockage de déchets radioactifs en surface.

    Héraldique

    La commune possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 20 décembre 1846. Des nouvelles armoiries lui ont été octroyées le 8 septembre 1830 et confirmées le 6 juin 1989. Elles sont basées sur l'ancien sceau du village, montrant Saint-Pierre. Le sceau était le sceau de l'Abbaye Saint-Pierre de Corbie pour Mol, puisque Mol, Balen et Dessel étaient des biens de l'abbaye depuis 774. Le sceau était utilisé par le village depuis des siècles. Les armoiries précédentes ont été accordées en 1846 et présentaient des armoiries assez différentes. C'étaient celles de la famille De Mol de Bruxelles. Bien qu'ils aient loué le domaine de Mol entre 1626 et 1660, il n'y a aucun document connu dans le village avec les armoiries de cette famille. Par conséquent, en 1930, de nouvelles armoiries furent octroyées sur la base du sceau historique.
    Blasonnement : De gueules à un saint Pierre avec un nimbe, une clé dans la main droite et un livre dans la main gauche, accompagnés de deux branches de feuillage, le tout d'or. (Traduction libre)
    Source du blasonnement : Heraldy of the World[3].

    Lieux et monuments

    • L'église des Saints-Pierre-et-Paul renferme une épine de la couronne du Christ en l'honneur de laquelle a lieu chaque année une procession.
    • Abbaye de Postel (Prémontrés]

    Musées

    Mol et ses hameaux

    #NomSuperficie
    (km²)
    Population
    (31/12/2008)
    ICentre3,976.742
    IIAchterbos5,413.786
    IIIDonk6,621.589
    IVEzaart7,613.147
    VGinderbuiten2,613.319
    VIGompel2,921.489
    VIIHeidehuizen2,652.223
    VIIIMillegem11,923.376
    IXRauw13,912.934
    XSluis6,822.206
    XIWezel5,322.750
    XIIPostel44,43208

    Démographie

    Évolution démographique

    Elle comptait, au , 37 093 habitants (18 448 hommes et 18 645 femmes), soit une densité de 324,64 habitants/km²[4] pour une superficie de 114,26 km².

    Graphe de l'évolution de la population de la commune.

    • Source : Statbel - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[5]

    Personnages connus

    autoportrait par Jakob Smits, collection Musée Jakob Smits

    Notes et références

    Articles connexes

    • Portail d’Anvers et sa province
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.