Monastère des Bernardines de Dijon

Le monastère des Bernardines de Dijon est un monastère de Bernardines du XVIIe siècle de style classique et Renaissance, associé à l'église Sainte-Anne de Dijon à Dijon en Côte-d'Or en Bourgogne-Franche-Comté. Le monastère est inscrit aux monuments historiques depuis le et abrite le musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin depuis 1993. L'église abrite le musée d'art sacré de Dijon inauguré en 1980.

Monastère des Bernardines de Dijon
Présentation
Culte Anciennement catholique romain
Type Monastère, actuel musée
Fin des travaux 1767
Style dominant Classique et Renaissance
Protection  Inscrit MH (1926)
Géographie
Pays France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Ville Dijon
Coordonnées 47° 19′ 04″ nord, 5° 02′ 17″ est
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne
Géolocalisation sur la carte : Dijon

Historique

En 1623, les cisterciennes de l'Abbaye de Notre-Dame de Tart s'installent à Dijon. La construction de leur monastère s'achève en 1767, 17 rue Sainte-Anne.

Cénotaphe de Pierre Odebert et Odette Maillard, fondateurs de l’Hôtel-Dieu Sainte-Anne (musée d'art sacré de Dijon)

Elles demandent à un frère de la congrégation de l'Oratoire, Louis Trestournel, d'établir les plans de leur église : l'église Sainte-Anne de Dijon, construite entre 1699 et 1709, est placé sous le vocable de l'Assomption de la Vierge et de saint Étienne Harding dont le portrait avec celui de saint Bernard de Clairvaux orne le portail.

À la Révolution française, les Bernardines sont chassées, le monastère est déclaré bien national et transformé en caserne, puis abrite des œuvres d'art.

De 1803 à 1974 le monastère abrite l'« Hospice Sainte-Anne » ou « Hôtel-Dieu Sainte-Anne », un orphelinat fondé au XVIIe siècle par Pierre Odebert (président du parlement de Bourgogne) et son épouse Odette Maillard .

Depuis 1993, le monastère abrite le musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin et l'église abrite le musée d'art sacré de Dijon inauguré en 1980.

Notes et références

    Voir aussi

    Liens externes

    • Portail de l’architecture chrétienne
    • Portail du catholicisme
    • Portail du monachisme
    • Portail des monuments historiques français
    • Portail de Dijon
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.