Mont Koupé

Le mont Koupé se trouve à cheval sur l’ancienne frontière entre les parties anglophone et francophone du Cameroun. Il forme un complexe montagneux avec les monts Bakossi à l’ouest et est connecté par une crête descendante via la réserve forestière de Manéhas et la forêt de Mbumbe avec le mont Manengouba et ses cratères vers le nord. Le mont Koupé lui-même est un volcan conique, dont le sommet culmine à 2 064 m d'altitude et qui est entouré par des pics secondaires. Les pentes raides du mont Koupé sont recouvertes par une forêt de nuage vierge, qui se transforme graduellement vers le haut en arbustes montagneux et des prairies.

Mont Koupé
Géographie
Altitude 2 064 m
Massif Ligne du Cameroun
Coordonnées 4° 48′ 04″ nord, 9° 42′ 25″ est
Administration
Pays Cameroun
Régions Sud-Ouest
Littoral
Départements Koupé-Manengouba
Moungo
Géologie
Roches Granite, syénite
Type Volcan de point chaud
Activité Inconnue
Dernière éruption Inconnue
Code GVP Aucun
Géolocalisation sur la carte : Littoral
Géolocalisation sur la carte : Région du Sud-Ouest (Cameroun)
Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Les forêts du mont Koupé sont considérées d’une priorité élevée pour la conservation à cause de sa biodiversité variée, les espèces endémiques (par exemple : Mount Kupe Bush Shrike, Psychotria darwiniana) et les habitats de quelques espèces menacées (drills, chimpanzés et duikers).

Autour du mont Koupé vit une population d’environ 140 000 personnes. Le versant occidental du mont Koupé est peuplé par les Bakossi, qui sont anglophones. Les flancs orientaux, la zone francophone, étaient historiquement habités par les Manehas. La population actuelle, cependant, est constituée pour 70-80 % d'immigrants, notamment des Bamiléké et des « Bamenda people ».

Flore

Philatélie

En 1991, la République unie du Cameroun émet deux timbres représentant la Pie grièche du mont Kupe, dans le cadre de la série « Oiseaux uniques au monde[1] ».

Notes et références

  1. Catalogue Yvert&Tellier, no 846-848

Annexes

Bibliographie

  • Ismaïla Ngounouno, « Le mont Koupé », La pétrologie éruptive moderne, Tome 2 : Le Cameroun, l'Islande, les Andes, L'Harmattan, 2013, p. 138 (ISBN 9782336331980)
  • Elisabeth Jérémine, « Mont Koupé », in Géographie physique et géologie du Cameroun occidental. Contribution à l'étude pétrographique du Cameroun occidental , Mémoires du Museum national d'histoire naturelle, 1943, p. 287-288 [lire en ligne]

Liens externes

  • Portail de la montagne
  • Portail du volcanisme
  • Portail du Cameroun
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.