Monts Chic-Chocs

Les monts Chic-Chocs sont un massif montagneux dans la partie centrale de la Gaspésie dans l'Est du Québec. Ils font partie des monts Notre-Dame, qui sont la continuation des Appalaches.

Monts Chic-Chocs

Localisation des monts Chic-Chocs au Québec.
Géographie
Altitude 1 270 m, Mont Jacques-Cartier
Massif Monts Notre-Dame (Appalaches)
Longueur 95 km
Largeur 10 km
Administration
Pays Canada
Province Québec
Régions Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Bas-Saint-Laurent

Toponymie

Le nom Chic-Chocs vient d'un mot micmac qui signifie « barrière impénétrable ».

Géographie

Les Chic-Chocs sont situés au nord de la Gaspésie et suivent le fleuve Saint-Laurent de manière parallèle à une distance allant de 20 à 40 km à l'intérieur des terres. Il s'agit d'une bande étroite d'une longueur de 95 km par une largeur de 10 km[1].

Ce sont des monts très érodés avec des sommets plats et des flancs escarpés. Plus de 25 sommets dépassent les 1 000 mètres, le plus haut étant le mont Jacques-Cartier à 1 270 mètres.

On trouve des caribous des bois sur les plateaux de la région.

Principaux sommets

Activités

Un réseau de sentiers de randonnée parcourt les Chic-Chocs, dont le sentier international des Appalaches. La SÉPAQ, responsable de la gestion des territoires du parc national de la Gaspésie, de la réserve faunique des Chic-Chocs et de la réserve faunique de Matane, est le principal pourvoyeur d'activités récréatives et touristiques dans la chaîne de montagne. Elle exploite d'ailleurs dans la réserve faunique de Matane une auberge de montagne[2].

Notes et références

  1. « Monts Chic-Chocs », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de Toponymie (consulté le 1er février 2011)
  2. « Auberge de montagne des Chic-Chocs »

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Bas-Saint-Laurent
  • Portail de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
  • Portail de la montagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.