Moussa Ahmed Idriss

Moussa Ahmed Idriss, né en 1933 à Doudah, est un homme politique, ancien député de la Ve République, élu dans la circonscription de la Côte française des Somalis (CFS), devenue la République de Djibouti en 1977.

Moussa Ahmed Idriss
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Carrière

Il est infirmier à l'Hôpital Peltier de Djibouti, puis travaille à la Banque d'Indochine.

Militant nationaliste, il participe à la fondation du Parti du mouvement populaire (PMP) dont il prend la tête. Il est élu à l'Assemblée territoriale le sur la liste de Mahmoud Harbi.
Il est élu à l'Assemblée nationale française en , soutenu par le PMP contre Hassan Gouled Aptidon et Ahmed Dini. Il siège jusqu'en 1967 sur les bancs de l'Union pour la nouvelle République (UNR). En 1963, il signe l'accord d'Arta qui rejette les revendications étrangères sur la CFS. En 1966, il soutiendrait à nouveau les mouvements indépendantistes.

A l'indépendance, il devient député. En 1981, il fonde un parti d'opposition avec Ahmed Dini et Abdallah Mohamed Kamil. Il est alors arrêté. En 1999, il est candidat à l'élection présidentielle contre Ismail Omar Guelleh[1].

Notes et références

Bibliographie

  • Oberlé (Philippe), Hugot (Pierre), Histoire de Djibouti - Des origines à la république, Présence Africaine, (rééd. 1996), Paris, Dakar, 1985, 346 p.

Liens externes

  • Portail de Djibouti
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.