Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger

Le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger ou MEND (de l'anglais Movement for the Emancipation of the Niger Delta) est un mouvement militant nigérian qui lutte contre « l'exploitation et l'oppression des peuples » du delta du Niger. Le MEND lutte particulièrement contre les compagnies pétrolières et contre le gouvernement fédéral du Nigeria.

Modification de Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger

Environnementalist
MEND

Idéologie Socialisme démocratique environnementalisme
Statut Actif
Fondation
Pays d'origine Nigeria
Actions
Mode opératoire Lutte armée, guérilla
Zone d'opération Delta du Niger
Période d'activité 2004 - auj.
Organisation
Chefs principaux Henry Okah
Dokubo-Asari
Ebikabowei Victor-Ben
Ateke Tom
Membres 15 000 en 2012
Sanctuaire Port Harcourt
Crise dans le delta du Niger

Ce mouvement se déclare prêt à utiliser les armes comme moyen de lutte[1]. Il se démarque donc du MOSOP, mouvement non violent très actif dans les années 1980 et 1990, qui l'est cependant devenu beaucoup moins après l'exécution de son dirigeant Ken Saro-Wiwa.

Une véritable guerre est déclenchée entre le MEND et les forces armées du Nigéria en , à la suite de plusieurs sabotages et enlèvements[2].

Apparu en 2006, la présence du Mend dans la région a provoqué une chute d'un tiers de la production du brut, passant de 2,6 millions de barils par jour en 2005 à 1,8 million de barils par jour en 2008[3].

Article connexe

Références

  • Portail du Nigeria
  • Portail de la politique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.