Mur de Grammont

Le mur de Grammont (en néerlandais Muur Kapelmuur ou Muur van Geraardsbergen) est une route pavée en pente très raide d'un dénivelé de 93 m se trouvant à Grammont (Belgique). Le lieu doit sa célébrité au fait qu'il est grimpé comme obstacle de montagne lors de courses cyclistes, en particulier le Tour des Flandres.

Mur de Grammont

Stijn Devolder et Guillaume Van Keirsbulck en 2012.
Altitude 110 m
Coordonnées 50° 46′ 21″ nord, 3° 53′ 24″ est
Pays Belgique
Ascension depuisGrammont
Déclivité moy.9,2 %
Géolocalisation sur la carte : Belgique

La pente commence au centre de la ville, aux bords de la Dendre, et escalade le Oudenberg. En 1940, le paysage de l'Oudenberg a été classé et en 1995 la rue en pavés a été classée comme monument.

La route en pente a été rénovée au début du XXIe siècle. Le , le ministre flamand des Affaires intérieures Paul Van Grembergen a ré-inauguré officiellement le Mur. Le premier ministre Guy Verhofstadt et le président de la Chambre des représentants Herman De Croo étaient également présents. Le budget total des travaux était de 1 256 494 euros.

Le Mur est célèbre dans l'histoire du cyclisme. Cette pente est escaladée par des coureurs cyclistes depuis le Circuit Het Volk en 1950[1]. Depuis lors, le Mur est au programme d'environ 70 courses.

La difficulté de l'ascension à vélo est accrue car les pavés sont horizontaux et forment donc de petites marches.

Voir aussi

Le Mur de Grammont accueille le départ de la Transcontinental Race depuis 2015.

Bibliographie

  • Daniel Friebe et Pete Golding, Sommets mythiques : Cyclisme, les 50 cols incontournables d'Europe, GEO, , 224 p. (ISBN 978-2-8104-0296-0), p. 12-13

Articles connexes

Notes et références

  • Portail du cyclisme
  • Portail de la Flandre-Orientale
  • Portail de la route
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.