Musique latine

La musique latine (ou latino) ne désigne pas un genre musical sui generis, mais plutôt un style de musique qui englobe différents rythmes et musiques d'Amérique latine et des Antilles hispanophones. Traditionnellement métisse, elle mêle fréquemment des instruments d'origine européenne et des instruments typiquement latino-américains tels le charango, la quena, les maracas, le bongo ou encore les percussions brésiliennes (comme le surdo ou la caixa utilisées pour les batucadas) voire des instruments plus traditionnels comme les zampoñas.

Pour les articles homonymes, voir Latin (homonymie).
Musiciens de rue modernes sud-américains originaire de l'Équateur. Des instruments typiquement sud-américains comme la quena et le quenacho se mêlent à la guitare et au synthétiseur.
Tango, une danse sud-américaine.

Ambiguïté de l'expression

Ce néologisme d'origine nord-américaine laisse croire qu'il existe un genre de musique particulier à l'ensemble des pays au sud des États-Unis, qui inclurait à la fois des musiques traditionnelles, des musiques métissées et des chansons de variété ou pop rock interprétées par des artistes locaux ou originaires de ces pays.

Assez floue, la notion de musique latine s'étend parfois à la musique d'Espagne (et ibérique en général), et souvent aussi d'Italie, tout en excluant la musique francophone et roumanophone.

L'expression « musique latine » désigne également des musiques andines (donc essentiellement d'origine pré-hispanique) et des musiques « tropicales », dont les rythmes ne sont pas « latins » mais essentiellement d'origine africaine, comme la musique jamaïcaine, la musique de Trinidad (calypso/soca), et la musique créole d'Haïti, de Guadeloupe ou de Martinique.

Pour la radio et une large partie du « grand public », la « musique latine » est essentiellement celle de ces artistes, mais chez les disquaires, elle peut regrouper d'autres genres en vogue ou des musiques plus traditionnelles. Certains magasins, y compris sur Internet, proposent des rayons ou des bacs spécifiques pour certains genres de musique latine particuliers (salsa, tango, musique brésilienne, musique andine, etc.), et regroupent tout le reste dans un bac ou un rayon « musique latine ».

Le terme de « musique latino-américaine » est aussi utilisé en musique classique pour qualifier les compositions créées en Amérique latine pendant la période coloniale (XVIIe – XIXe siècle apr. J.-C.).

Genres

Dans son sens le plus répandu, la musique latine correspond à des musiques populaires et dansantes originaires d'Amérique latine ou interprétées en langue espagnole. Appelée Latin music en anglais, elle est souvent appelée « musique latino » en référence à ses origines latino-américaines.

Plusieurs styles de musique sont identifiés à la musique latine.

  • la salsa : née du son montuño, fusion du son et du guaguanco opérée par Arsenio Rodriguez, elle s'est diffusée à Porto Rico puis à New York où elle prend ce nom au début les années 1970 sous l'influence de la maison de disques Fania (comparée à la Motown pour la Soul). De nombreux pays vont l'adopter aussi. C'est de plus une danse qui est très pratiquée partout dans le monde.
  • Musique portoricaine :
  • Musique dominicaine :
    • la bachata (sorte de boléro), qui regroupe des chansons lentes, née dans les années 1960. L'album Bachata Rosa et la chanson Burbujas de Amor de Juan Luis Guerra ont remporté un succès dans de nombreux pays en 1990. La chanson Obsesión d'Aventura a eu encore plus de succès en 2002 et a relancé le genre, avec d'autres artistes comme Monchy y Alejandra.Le chanteur Romeo Santos a d'ailleurs dévéloppé ce style de musique depuis 2002 et se fait nommer le roi de la bachata.
    • le merengue, musique très entrainante née vers 1850, qui a inspiré beaucoup d'autres genres, dont le zouk; Juan Luis Guerra (encore lui) l'a popularisé dans le monde entier. Enamorame de Papi Sánchez a été un des tubes de l'été 2004. En France, Patrick Sébastien a chanté La Fiesta qui est une reprise du merengue El Venao.
Groupe Tribal Percussions défilant à Annecy en jouant de la percussion brésilienne : la batucada.

Personnalités

Parmi les célébrités internationales de la « musique latine » : la chanteuse mexicaine Paulina Rubio, la chanteuse américaine d'origine cubaine Gloria Estefan, le Portoricain Ricky Martin, le guitariste d'origine mexicaine Carlos Santana, la chanteuse colombienne Shakira, le chanteur américain d'origine portoricaine Marc Anthony, le Panaméen Rubén Blades, la chanteuse originaire de République Dominicaine Kat DeLuna, le Français Manu Chao, et d'autres comme Jarabe de Palo, Ojos de Brujo, Juanes, Thalía, l'espagnol Enrique Iglesias et le dominicain Romeo Santos.

Aux États-Unis, les artistes italiens (Eros Ramazzotti, Laura Pausini, Tiziano Ferro, Raffaella Carrà…) sont également considérés comme des artistes de « musique latine ».

Fusions avec d'autres genres

La musique latine a parfois fusionné avec d'autres genres :

Chez les disquaires, on peut trouver ces genres musicaux soit dans le rayon musique latine, soit dans le rayon correspondant au genre avec lequel elle a fusionné.

Récompenses musicales

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Isabelle Leymarie, Du tango au reggae: musiques noires d’Amérique latine et des Caraïbes, Paris, Flammarion, (ISBN 2082108139).
  • Isabelle Leymarie, Musiques caraïbes, Paris, Actes Sud, (ISBN 2742708359).
  • Isabelle Leymarie, La musique sud-américaine : rythmes et danses d’un continent, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Arts » (no 317), (ISBN 2070533913).

Liens externes

  • Portail des musiques du monde
  • Portail de l’Amérique
  • Portail de la Caraïbe
  • Portail de la salsa
  • Portail de la musique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.