MyPaint

MyPaint est un logiciel libre de peinture numérique développé en langage objet Python et C++, utilisant les bibliothèques GTK+ et Cairo.

MyPaint
Capture d'écran de MyPaint version 0.9.0.
Informations
Développé par Martin Renold
Première version
Dernière version 2.0.0 ()[1],[2],[3]
Version avancée 1.2.0-beta.3 ()
1.2.1-beta0 ()[4]
2.0.0-alpha.0 ()[5],[6]
2.0.0-alpha11 ()[7]
2.0.0-beta.0 ()[8]
1.2.2-beta.0 ()[9]
Dépôt github.com/mypaint/mypaint
Assurance qualité Intégration continue et intégration continue
Écrit en C++, Python et C/ GTK
Supporte les langages / GTK
Système d'exploitation Linux, Microsoft Windows et macOS
Environnement IA-32 (en) et x86-64
Formats lus OpenRaster, Portable Network Graphics et JPEG
Formats écrits OpenRaster, Portable Network Graphics et JPEG
Type Éditeur d'image matricielle
Licence Licence publique générale GNU version 2 ou ultérieure (d)
Site web mypaint.org

Son utilisation par David Revoy (Deevad), l'artiste concepteur des films libres en images de synthèse de la Fondation Blender, Sintel et Tears of Steel a aidé à le rendre plus connu. Sa bibliothèque de brosse (libmypaint) séparée de l'application à partir de la 1.3.0, sortie le [10] a été intégrée dans Krita, Gimp (depuis la version de développement 2.9), Pencil2D, et OpenToonz, il est prévu pour Tupi (loficiel) (en) etc.

Fonctionnalités

Les caractéristiques de MyPaint sont :

  • brosses entièrement paramétriques (des dizaines de paramètres) simulant des effets plus ou moins réalistes ;
  • gestion avancée de la pression des tablettes graphiques ;
  • gestion des calques ;
  • toile de taille illimitée (s'agrandit au fur et à mesure que l'on y dessine) ;
  • possibilité de faire tourner la toile (en plus de la zoomer et déplacer) comme on le ferait avec une feuille de papier ;
  • import/export aux formats OpenRaster, PNG et JPEG ;
  • possibilité d'utiliser un fond prédéfini (pavage de bitmap ou couleur au choix) ;
  • historique des dernières couleurs utilisées ;
  • grande légèreté (tourne sur Maemo) ;
  • une gestion avancée des calques (avec niveau d'opacité) ;
  • un système de tracé de droites concentriques pour la mise en place de guide de perspectives ;
  • un gestionnaire de palette de couleur (compatible avec le format de palette GIMP GPL) ;
  • des interfaces en français, en russe, en chinois simplifié et traditionnel, en norvégien.

Parmi les brosses on trouve des crayons H à HB, des couteaux, des pinceaux, feutres ou bille à encre, des fusains ou pierre noire, des effets d'herbe ou de feuilles et des mélangeurs de couleur.

Feuille de route

Concept art de David Revoy pour Sintel réalisé sous MyPaint 0.7 et Gimp-painter 2.6.

Les versions de développement contiennent[11] :

  • Calque peinture/pigment spectral et mode brosse ;
  • mélangeage linéaire pour les calques non-pigmentaire et les modes brosse ;
  • « Vues » sur les calques ;
  • Le passage en mode plein écran permet de cacher automatiquement la barre d'outils ;
  • Compatibilité avec Python 3.

Historique

Le projet a commencé avant le (date d'insertion de la révision 87 dans le dépôt SVN de Gna).

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des logiciels libres
  • Portail de l’imagerie numérique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.