Nécropole nationale de Condé-Folie

La nécropole nationale de Condé-Folie est un cimetière militaire français de la Seconde Guerre mondiale situé sur le territoire de la commune de Condé-Folie dans le département de la Somme.

Nécropole nationale de Condé-Folie
Nécropole nationale de Condé-Folie
Pays
Commune
Superficie
1,23 hectares
Tombes
3 312
Coordonnées
50° 00′ 35″ N, 2° 01′ 11″ E

Localisation

Le cimetière militaire de Condé-Folie est situé entre la voie ferrée Amiens-Boulogne et les étangs de la vallée de la Somme.

Caractéristiques

La nécropole rassemble, sur 12 257 m², les tombes de soldats de la Seconde Guerre mondiale, pour la plupart tombés début juin 1940, lors de la Bataille d'Amiens et de la Bataille d'Abbeville. 3 312 militaires y sont inhumés dont un soviétique.

La nécropole est divisée en deux parties séparées par une route. La partie sud, entre la route et la voie ferrée - la plus vaste - se compose d'un carré métropolitain et d'un carré musulman comportant 829 stèles[1]. Sur le muret, au fond du cimetière, ont été apposées des plaques ex-voto. Dans la seconde partie, au nord de la route, en plus des tombes, un ossuaire rassemble un millier de corps. Le cimetière réunit, dans ses deux parties, 2 434 sépultures individuelles[2].

De 1953 à 1957, la nécropole de Condé-Folie fut agrandie pour accueillir des corps de soldats français tombés dans la Somme au cours de la Seconde Guerre mondiale, exhumés des cimetières communaux du département[3]. Ainsi, le , les dépouilles des 135 tirailleurs sénégalais du 24e R.T.S.. qui reposaient dans le cimetière communal d'Aubigny furent transférées au cimetière militaire de Condé-Folie. 31 autres dépouilles provenant du cimetière militaire provisoire de Picquigny furent transférés dans la Nécropole nationale de Condé-Folie.

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

    Références


    • Portail de la Seconde Guerre mondiale
    • Portail de la Somme
    • Portail de la Picardie
    • Portail de la mort
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.