Naíta Ussene

Naíta Ussene, né le à António Enes (auj. Angoche, dans la province de Nampula), est un photojournaliste mozambicain.

Naíta Ussene
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Savana News (en) (depuis )

Biographie

Né dans une localité côtière du nord, il prend le bateau en pour se rendre à l'extrême sud du pays, à Maputo, où vit déjà son frère qui lui propose de travailler comme assistant au magazine Tempo. Il y fait ses débuts le , pris en main par deux mentors, Ricardo Rangel et Kok Nam, qui lui enseignent l'art de la photographie.
Sa première photo publiée dans le magazine a été prise dans un village du district de Boane, en compagnie de l'écrivain et journaliste Calane da Silva. Il continue à illustrer les textes d'autres journalistes, parmi les plus en vue de l'époque, tels que Albino Magaia, Luís David, Carlos Cardoso, Alves Gomes ou Mendes de Oliveira, documentant la vie quotidienne, mais aussi les grands moments de l'histoire nationale. Il est ainsi l'un des rares à avoir pu photographier tous les présidents du Mozambique indépendant[1].

En 1978, il participe à la fondation de l'Organisation nationale des journalistes (ONJ[2]).

En 1994, il est l'un des fondateurs[2] de l'hebdomadaire mozambicain Savana (pt) auquel il collabore toujours (en 2016[3]).

Œuvre

En 2016 une exposition à la fondation Fernando Leite Couto de Maputo, intitulée O Barro que nos Molda (en fr. « l'argile qui nous façonne »), retrace ses 42 ans de carrière[1].

Notes et références

  1. (pt) « Exposição de Naíta Ussene: O retrato de um percurso », Notícias, 18 octobre 2016, [lire en ligne]
  2. Simon Njami, « Naíta Ussene », Rites sacrés, rites profanes, E. Koehler, 2003, p. 143
  3. (en) « Naita Ussene’s 40 years of photojournalism: “The mud that moulds us” – Mozambique », Radio Moçambique, en ligne sur Club of Mozambique, 18 octobre 2016

Annexes

Bibliographie

  • (pt) Emídio Machiana, A revista “Tempo” e a revolução moçambicana : da mobilização popular ao problema da crítica na informação, 1974-1977, Maputo, Promédia, 2002, 236 p.
  • Pascal Martin Saint Léon, Anthologie de la photographie africaine et de l'océan Indien, Revue noire, 1998, 432 p. (ISBN 9782909571300)
  • Simon Njami, Rites sacrés, rites profanes, E. Koehler, 2003, 253 p. (ISBN 9782710707103)
  • Ricardo Rangel, Karl Kugel, Saudade de l'espoir : être photographe au Mozambique, Océan éditions, 2003, 139 p. (ISBN 978-2907064767)
  • (en) Drew Thompson, Aim, Focus, Shoot: Photographic Narratives of War, Independence, and Imagination in Mozambique, 1950 to 1993, University of Minnesota, Minneapolis, 2013, 656 p., [lire en ligne] (thèse)

Liens externes

  • Ressource relative aux beaux-arts :
  • Portail de la photographie
  • Portail de la presse écrite
  • Portail du Mozambique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.