Nandi (mythologie)

Dans l'hindouisme, Nandi ou Nandin (« joyeux »), parfois appelé Nandikeshvara (le « seigneur de la joie »), est le fils de Surabhî et de Kashyapa, le gardien des quadrupèdes. C'est le vâhana de Shiva, le taureau blanc qui lui sert de monture[1], donné au dieu par Daksha.

Pour les articles homonymes, voir Nandi.

Nandi
Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Shâlankâyana, Tândava-Tâlika, Vrishabha
Famille
Père Kashyapa
Mère Surabhî

On le trouve d'ailleurs très généralement représenté couché devant l'entrée des temples dédiés au dieu où les dévots le vénèrent. On lui parle dans l'oreille et étant situé en face de Shiva, il va lui transmettre notre demande.

Nandi est parfois représenté aussi avec un corps d'homme et une tête de taureau. Shiva est Nandishvara, le « seigneur de Nandi ».

D'après les Puranas shivaïtes, Nandin représente le Dharma omniprésent (« Bonne Loi » qui soutient le cosmos)[2].

On l'appelle aussi Shâlankâyana et Tândava-Tâlika. Sa forme Vrishabha est le taureau du zodiaque indien.

Galerie de photos

Références

  1. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, page 142, (ISBN 8170945216)
  2. La mythologie hindoue, Siva, tome II, Vasundhara Filliozat, éditions Âgamât, page 157, (ISBN 978-2-911166-34-1)

Sources

  • Portail du monde indien
  • Portail des créatures et animaux légendaires
  • Portail de l’hindouisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.