Natation aux Jeux olympiques

La natation figure au programme des Jeux olympiques d'été depuis la première édition des Jeux olympiques modernes en 1896. Avec l'athlétisme, c'est le sport attribuant généralement le plus de médailles (32 épreuves pour 96 médailles décernées lors des derniers Jeux olympiques). C'est également le sport dont le nombre de participants est le plus élevé aux Jeux avec l'athlétisme. Partageant avec ce dernier une médiatisation et une couverture plus importantes que la plupart des autres sports olympiques, la natation est au centre des attentions durant les compétitions (une dizaine de jours en 2004). Les bassins olympiques sont aussi le lieu de l'avènement de quelques-uns des plus grands sportifs de l'histoire : ainsi l'Américain Michael Phelps, huit fois champion olympique en 2008, est le sportif le plus titré de l'histoire sur les mêmes Jeux olympiques, tous sports confondus. Les performances olympiques en natation sont cependant parfois contestées par les affaires de dopage qui secouent le sport depuis les années 1970.

Natation aux Jeux olympiques
Généralités
Sport Natation sportive
1re apparition Athènes, 1896
Organisateur(s) CIO
Éditions 28e en 2016
Périodicité Tous les 4 ans
Épreuves 34 en 2012 (17 ♀ et 17 ♂)
Pour la dernière compétition voir :
Natation aux Jeux olympiques d'été de 2016

Historique

Si aucune épreuve de natation ne fut organisée durant les Jeux olympiques antiques[1], le sport aquatique est l'un des neuf sports qui figurent au programme des premiers Jeux olympiques de l'ère moderne. En 1896, quatre épreuves sont disputées, la première d'entre elles (le 100 m nage libre) sacrant le Hongrois Alfréd Hajós qui est donc le premier champion olympique en natation de l'histoire. L'épreuve disputée en mer, le nageur hongrois est le premier à regagner la côte. Lors des premiers J.O. ont lieu certaines épreuves curieuses ne figurant plus au programme olympique comme le 100 m pour marins, la nage sous l'eau ou le 200 m course d'obstacles. Ces épreuves se déroulent pour la première fois dans une piscine en 1908 à Londres. Longue de 100 mètres et large de 17 mètres[2], elle fut construite sur la pelouse du White City Stadium qui accueillit également les épreuves d'athlétisme. Auparavant, la baie de Zéa en 1896, la Seine en 1900[3] et un lac en 1904 accueillent les événements olympiques aquatiques.

À partir de 1908, une réunion entre pays aboutit à la création de la Fédération internationale de natation dont le but est la réglementation et l'uniformisation des épreuves[4]. Elle permet l'abandon de certaines épreuves et la fixation des règles sur les styles de nage, la piscine olympique, et le chronométrage. Celui-ci devient automatique en 1932 lors des Jeux olympiques de Los Angeles et mesure les temps jusqu'au centième[5].

Malgré l'opposition de certains responsables, Pierre de Coubertin en tête, des épreuves féminines sont organisées pour la première fois en 1912. L'Australienne Fanny Durack, victorieuse du 100 m nage libre, devient la première championne olympique de natation.

Limitées à moins d'une dizaine jusqu'en 1964, le nombre d'épreuves passe à une quinzaine en 1968. Une nouvelle épreuve, le 10 km en eau libre, s'ajoute aux seize déjà existantes lors des Jeux de Pékin en 2008. Il y a aujourd'hui autant d'épreuves masculines que féminines, lesquelles épreuves sont disputées dans quatre styles de nage : la nage libre (le crawl étant majoritairement adopté depuis les années 1920), le papillon, le dos et la brasse. Ces quatre styles sont complétés par des épreuves individuelles utilisant les 4 styles de nage (désignées sous la forme 200 ou 400 mètres 4 nages) ainsi que par des relais de quatre nageurs (disputés en nage libre ou en quatre nages).

Vingt-quatre ans après l'introduction du relais 4 fois 200 mètres nage libre féminin aux Jeux d'Atlanta en 1996, trois nouvelles courses sont inscrites au calendrier des Jeux de Tokyo en 2020. Le 800 mètres masculin, le 1 500 m féminin et un relais mixte 4 fois 100 m 4 nages. Cela devrait conduire à la programmation d'une neuvième journée de compétition au lieu de huit. Ainsi en a décidé la commission exécutive du Comité International Olympique le à Lausanne (Suisse). La parité sera donc totale en 2020 avec exactement les mêmes épreuves pour les hommes et les femmes, soit 17 épreuves pour chaque sexe plus le relais quatre nages mixte.

Règlements

Aujourd'hui, chaque épreuve se déroule dans une piscine dite olympique, longue de 50 m et large de 25 m. Huit couloirs de 2,50 m permettent aux nageurs d'évoluer dans un bassin chauffé à 25 °C (sources : document FINA).

Liste des épreuves

Hommes

Détail des épreuves masculines figurant ou ayant figuré au programme des Jeux olympiques par édition
Épreuve960004081220242832364852566064687276808488929600040812 16 20 Années
50 mètres nage libre X X X X X X X X X X 8
100 mètres de nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 26
200 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X 14
400 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 25
800 mètres nage libre X 1
1500 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 25
100 mètres brasse X X X X X X X X X X X X X X 12
200 mètres brasse X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 23
100 mètres dos X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 24
200 mètres dos X X X X X X X X X X X X X X X X 14
100 mètres papillon X X X X X X X X X X X X X X 11
200 mètres papillon X X X X X X X X X X X X X X X X X 15
200 mètres quatre nages X X X X X X X X X X X X 10
400 mètres quatre nages X X X X X X X X X X X X X X X 12
Relais 4 × 100 m nage libre X X X X X X X X X X X X X 11
Relais 4 × 200 m nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 24
Relais 4 × 100 m 4 nages X X X X X X X X X X X X X X X X 14
10 km en eau libre X X X X 2
Anciennes épreuves
500 mètres nage libre X 1
880 verges nage libre X 1
1000 mètres nage libre X 1
1200 mètres nage libre X 1
4000 mètres nage libre X 1
400 mètres brasse X X X 3
Relais 4 × 50 verges nage libre X 1
200 mètres par équipes X 1
200 m course d'obstacles X 1
Nage sous l'eau X 1
100 mètres pour marins X 1
Épreuve960004081220242832364852566064687276808488929600040812 16 20 Années
Nombre d'épreuves4796776666667810151513131516161616161717
Épreuve disputée en verges et non en mètres

Femmes

Détail des épreuves féminines figurant ou ayant figuré au programme des Jeux olympiques par édition
Épreuve960004081220242832364852566064687276808488929600040812 16 20Années
50 mètres nage libre X X X X X X X X X 7
100 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 23
200 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X 12
400 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 21
800 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X 12
1 500 mètres nage libre X 1
100 mètres dos X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 21
200 mètres dos X X X X X X X X X X X X X X 12
100 mètres brasse X X X X X X X X X X X X X X 12
200 mètres brasse X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 21
100 mètres papillon X X X X X X X X X X X X X X X X X 15
200 mètres papillon X X X X X X X X X X X X X X 12
200 mètres quatre nages X X X X X X X X X X X X 10
400 mètres quatre nages X X X X X X X X X X X X X X X 13
Relais 4 × 100 m nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 23
Relais 4 × 200 m nage libre X X X X X X X 5
Relais 4 × 100 m 4 nages X X X X X X X X X X X X X X X X 14
10 km en eau libre X X X X 2
Anciennes épreuves
300 mètres nage libre X 1
Nombre d'épreuves000023555555678141413131415151616161717 -

Mixte

Epreuve 96 00 04 08 12 20 24 28 32 36 48 52 56 60 64 68 72 76 80 84 88 92 96 00 04 08 12 16 20 Années
Relais 4 x 100 mètres 4 nages X 1

Records

Records de médailles

Nageur Jeux olympiques Total
1 USA - Michael Phelps2004-2016233228
2 USA - Mark Spitz1968-197291111
3 USA - Jenny Thompson1992-200483112
4 USA - Matt Biondi1984-199282111
5 USA - Ryan Lochte2004-201663312
6 GDR - Kristin Otto19886006
6 USA - Amy Van Dyken1996-20006006
7 USA - Gary Hall Jr.1996-200453210
8 AUS - Ian Thorpe2000-20045319
9 USA - Aaron Peirsol2000-20085207
10 HUN - Krisztina Egerszegi1988-19965117
11 USA - Don Schollander1964-19685106
12 USA - Johnny Weissmuller11924-19285005
13 RUS - Alexander Popov1992-20004509
14 USA - Dara Torres1984-200844412
15 AUS - Dawn Fraser1956-19644408
15 GDR - Kornelia Ender1972-19764408
17 GDR - Roland Matthes1968-19764228
17 NED - Inge de Bruijn2000-20044228
19 USA - Charles Daniels1904-19084127
20 AUS - Murray Rose1956-19604116
21 USA - John Naber19764105
22 USA - Janet Evans1988-19924105
22 UKR - Yana Klochkova2000-20044105
24 USA - Jon Olsen1992-19964015
25 URS - Vladimir Salnikov1980-19884004
25 HUN - Tamás Darnyi1988-19924004
1 Johnny Weissmuller a également remporté une médaille de bronze en water polo
En italique, les nageurs encore en activité

Records olympiques

Sont indiqués dans ce tableau les records des disciplines figurant au programme olympique lors des Jeux olympiques d'été de 2008[6] (sauf les épreuves en eau libre qui apparaîtront pour la première fois lors de cet événement).

Hommes

Records olympiques masculins en natation après les XXe Jeux olympiques organisés en 2012 à Londres[7]
Discipline Temps Athlète Nationalité[8] Date Lieu Information
50 m nage libre 21 s 30 César Cielo Brésil Pékin Réalisé en finale
100 m nage libre 47 s 05 Eamon Sullivan Australie Pékin Réalisé en demi-finale
200 m nage libre 1 min 42 s 96 Michael Phelps États-Unis Pékin Record du monde, en finale
400 m nage libre 3 min 40 s 14 Sun Yang Chine Londres Réalisé en finale
1 500 m nage libre 14 min 31 s 02 Sun Yang Chine Londres Réalisé en finale
100 m dos 52 s 16 Matthew Grevers États-Unis Londres Réalisé en finale
200 m dos 1 min 53 s 41 Tyler Clary États-Unis Londres Réalisé en finale
100 m brasse 58 s 46 Cameron van der Burgh Afrique du Sud Londres Record du monde, en finale
200 m brasse 2 min 07 s 28 Dániel Gyurta Hongrie Londres Record du monde, en finale
100 m papillon 50 s 58 Michael Phelps États-Unis Pékin Réalisé en finale
200 m papillon 1 min 52 s 03 Michael Phelps États-Unis Pékin Record du monde, en finale
200 m 4 nages 1 min 54 s 23 Michael Phelps États-Unis Pékin Record du monde, en finale
400 m 4 nages 4 min 03 s 84 Michael Phelps États-Unis Pékin Réalisé en finale
4 × 100 m nage libre 3 min 08 s 24 Michael Phelps (47 s 51)
Garrett Weber-Gale (47 s 02)
Cullen Jones (47 s 65)
Jason Lezak (46 s 06)
États-Unis Pékin Record du monde, en finale
4 × 200 m nage libre 6 min 58 s 56 Michael Phelps (1 min 43 s 31)
Ryan Lochte (1 min 44 s 28s)
Ricky Berens (1 min 46 s 29)
Peter Vanderkaay (1 min 44 s 68)
États-Unis Pékin Record du monde, en finale
4 × 100 m 4 nages 3 min 29 s 34 Aaron Peirsol (53 s 16)
Brendan Hansen (59 s 27)
Michael Phelps (50 s 15)
Jason Lezak (46 s 76)
États-Unis Pékin Record du monde, en finale

Femmes

Records olympiques féminins en natation après les XXe Jeux olympiques organisés en 2012 à Londres[9]
Discipline Temps Athlète Nationalité[8] Date Lieu Information
50 m nage libre 24 s 05 Ranomi Kromowidjojo Pays-Bas Londres Réalisé en finale
100 m nage libre 53 s 00 Ranomi Kromowidjojo Pays-Bas Londres Réalisé en finale
200 m nage libre 1 min 53 s 61 Allison Schmitt États-Unis Londres Réalisé en finale
400 m nage libre 4 min 01 s 45 Camille Muffat France Londres Réalisé en finale
800 m nage libre 8 min 14 s 10 Rebecca Adlington Royaume-Uni Pékin Record du monde, en finale
100 m dos 58 s 33 Missy Franklin États-Unis Londres Réalisé en finale
200 m dos 2 min 04 s 06 Missy Franklin États-Unis Londres Record du monde, en finale
100 m brasse 1 min 05 s 17 Leisel Jones Australie Pékin Réalisé en finale
200 m brasse 2 min 19 s 59 Rebecca Soni États-Unis Londres Record du monde, réalisé en finale
100 m papillon 55 s 98 Dana Vollmer États-Unis Londres Record du monde, réalisé en finale
200 m papillon 2 min 04 s 06 Jiao Liuyang Chine Londres Réalisé en finale
200 m 4 nages 2 min 07 s 57 Ye Shiwen Chine Londres Réalisé en finale
400 m 4 nages 4 min 28 s 43 Ye Shiwen Chine Londres Record du monde, en finale
4 × 100 m nage libre 3 min 33 s 15 Alicia Coutts (53 s 90)
Cate Campbell (53 s 19)
Brittany Elmslie (53 s 31)
Melanie Schlanger (52 s 65)
Australie Londres Réalisé en finale
4 × 200 m nage libre 7 min 42 s 92 Missy Franklin (1 min 55 s 96)
Dana Vollmer (1 min 56 s 02)
Shannon Vreeland (1 min 56 s 85)
Allison Schmitt (1 min 54 s 09)
États-Unis Londres Réalisé en finale
4 × 100 m 4 nages 3 min 52 s 05 Missy Franklin (58 s 50)
Rebecca Soni (1 min 04 s 82)
Dana Vollmer (55 s 48)
Allison Schmitt (53 s 25)
États-Unis Londres Record du monde, en finale

Tableau des médailles

Le tableau ci-dessous présente le bilan, par nations, des médailles obtenues en natation lors des Jeux olympiques d'été, d'Athènes 1896 à Londres 2012. Le rang est obtenu par le décompte des médailles d'or, puis en cas d'ex æquo, des médailles d'argent, puis de bronze.

Rang Pays CNO Or
Argent
Bronze
Total Hommes Femmes
T T
1 États-UnisUSA2141551204891279163281876457208
2 AustralieAUS5654581683131369825232270
3 Allemagne de l'EstGDR383222926751832251774
4 HongrieHUN2323176313171242106521
5 JaponJPN202121621618154943613
6 Pays-BasNED181718534241014151443
7 Grande-BretagneGBR1522286591214356101430
8 AllemagneGER131829609713294111631
9 Union soviétiqueURS12212659914184137818
10 SuèdeSWE814133581010280437
11 FranceFRA813183968132725512
12 ChineCHN7155270101714526
13 CanadaCAN7132040671023161017
14 Équipe unifiéeEUN6311053081012
15 RussieRUS55515445131102
16 ItalieITA44917317111326
17 Afrique du SudRSA4261212143058
18 UkraineUKR421701124105
19 Allemagne de l'OuestFRG351422347140178
20 RoumanieROU324900113238
21 IrlandeIRL301400003014
22 DanemarkDEN2551202132349
23 ZimbabweZIM241700002417
24 AustralasieANZ233812361102
25 Nouvelle-ZélandeNZL213621250011
26 AutricheAUT16512163100022
27 Équipe unifiée d'AllemagneEUA1561204261146
28 BrésilBRA13711137110000
29 GrèceGRE133713370000
30 PolognePOL132601121214
31 BelgiqueBEL112411130011
Costa RicaCRC112400001124
33 ArgentineARG111310010112
BulgarieBUL111300001113
35 YougoslavieYUG110200001102
Corée du SudKOR110211020000
37 EspagneESP103410230011
38 TunisieTUN201320130000
39 MexiqueMEX101210010011
SurinameSUR101210120000
41 SlovaquieSVK020200000202
42 FinlandeFIN013401340000
43 CubaCUB011201120000
NorvègeNOR011201010011
45 CroatieCRO010101010000
SerbieSRB010101010000
SlovénieSLO010100000101
48 PhilippinesPHI002200220000
49 SuisseSUI001100110000
Trinité-et-TobagoTRI001100110000
VenezuelaVEN001100110000
Total4904864921468270268270808220218222660

Le dopage dans les bassins olympiques

En 1972, l'Américain Rick DeMont, alors âgé de 16 ans, est disqualifié pour dopage alors qu'il avait remporté l'épreuve du 400 m nage libre[10]. Il devient le premier nageur exclu pour fait de dopage[11]. Pourtant, la suspicion ne fait que débuter et les contrôles antidopage, officialisés depuis 1968, vont désormais se multiplier. En effet, à partir des Jeux olympiques de Montréal en 1976 et jusqu'en 1988 à Séoul, les nageuses est-allemandes établissent une hégémonie sur les podiums et s'approprient bon nombre de records du monde. Malgré les soupçons et les accusations, il faut attendre les années 1990 et la chute du communisme à l'Est pour assister à des révélations et le début d'une enquête de grande envergure lancée par le gouvernement allemand. Rapidement, celle-ci met en évidence les pratiques dopantes dans tous les sports et en particulier dans la natation qui est sujette à une véritable entreprise de dopage organisé par l'État[12].

Il est rapidement établi que les nageuses est-allemandes subissaient des injections régulières de testostérone[13]. Ainsi, quelques nageuses ont avoué les pratiques de dopage (comme Petra Schneider, ou Ute Geweniger[14]), d'autres ont entamé des poursuites judiciaires pour obtenir des dédommagements à cause des problèmes de santé provoqués par les effets secondaires du dopage. Ces grands procès s'ouvrent à partir de 1998, au cours desquels sont jugés entraîneurs et responsables du sport est-allemand de l'époque[15]. Malgré les condamnations judiciaires, les records et les médailles ne sont toujours pas annulés et de nombreux nageurs ont porté l'affaire en justice pour obtenir la récupération des médailles de la RDA dont les nageurs étaient tous dopés selon les révélations apportées par les investigations.

En effet, dès 1994, le quotidien allemand Berliner Zeitung révèle dans ses colonnes, par le biais de Werner Franke, professeur en biochimie chargé de l'enquête sur les archives de la Stasi, que les nageurs est-allemands engagés dans les compétitions internationales étaient tous dopés. Ainsi, les analyses urinaires de Kristin Otto, sextuple championne olympique aux Jeux de Séoul en 1988, révèlent des taux supérieurs à trois fois la limite d'un test positif selon le magazine américain Swimming World[16].

La fin de vingt années de pratique de dopage au sein de la natation est-allemande n'a pour autant pas arrêté la suspicion. Durant les années 1990, les performances de la natation chinoise et les affaires de dopage concernant des nageurs médaillés olympiques (l'Irlandaise Michelle Smith par exemple) ne cessent de raviver le spectre du dopage.

Notes et références

  1. Origines de la natation aux Jeux olympiques, site officiel de l'équipe olympique canadienne de natation.
  2. Charpentier - Boissonnade, La Grande Histoire des Jeux olympiques, 1999, page 69.
  3. Les Jeux olympiques de 1900, croisiere-paris.com.
  4. La natation, sport olympique depuis 1896, site officiel du CIO.
  5. Page des Jeux olympiques de 1932, site officiel du CIO.
  6. (en) Liste des disciplines olympiques concernant la natation, site officiel du CIO.
  7. (en) [PDF] Current Olympics Records « Copie archivée » (version du 21 juin 2007 sur l'Internet Archive), site officiel du Comité international olympique (dernière mise à jour : 21 août 2004).
  8. Les nationalités indiquées sont celles que les nageurs et nageuses avaient lors de leur performance.
  9. (en) [PDF] Current Olympics Records, site officiel du Comité international olympique (dernière mise à jour : 21 août 2004).
  10. Dopage et Jeux olympiques.
  11. Charpentier - Boissonnade, La Grande Histoire des Jeux olympiques, 1999, page 418.
  12. « La RDA aurait pratiqué un dopage d'États systématique », article de L'Humanité, 18 avril 1997.
  13. Charpentier - Boissonnade, La Grande Histoire des Jeux olympiques, 1999, page 838.
  14. « Petra Schneider veut faire annuler son record », dopage.com.
  15. sport.fr.
  16. « Kristin Otto mise en cause », archives en ligne du quotidien français L'Humanité, 7 décembre 1994.

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la natation
  • Portail des Jeux olympiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.